Guinée Bissau: Après presque vingt ans, le Centre de formation famille-catéchiste rouvre ses portes dans le monde rural

Bissau — Le 15 juin, après des années de fermeture, le Centre de formation catéchétique " Bienheureux Isidore Bakanja " a finalement rouvert ses portes, lors d'une cérémonie présidée par Mgr José Lampra Cá, Administrateur apostolique du diocèse de Bissau. Le Père Lucio Brentegani, Administrateur du Diocèse de Bafata, Supérieur de PIME en Guinée Bissau, des religieux et religieuses, et les familles qui participeront à la formation au cours des trois prochaines années, étaient présents.

Inauguré le 28 juin 1997 par Son Exc. Mgr Settimio Arturo Ferrazzetta, premier Évêque et primat de Guinée Bissau, le Centre de formation pour les familles catéchétiques du monde rural, portant le nom de "Centre de formation catéchétique du Bienheureux Isidoro Bakanja", situé dans les environs de Mansoa situé au nord de la Guinée Bissau, à environ 45 km de la capitale de Bissau, a été fermé en 2004 pour un moment d'évaluation du chemin parcouru. Sur la base de l'expérience des sept premières années, il a été conclu que quelque chose devait être changé et que les bâtiments avaient besoin d'être rénovés.

Dans son homélie, Mgr José Lampara Cá a demandé la persévérance des familles catéchistes, les invitant à prendre Jésus-Christ comme modèle de vie pour contaminer positivement les habitants de leurs villages. "Ce que je vous demande, c'est d'être persévérants jusqu'au bout, car le grand jour, vous ne regretterez pas le choix que vous avez fait. Pendant ces années de formation, essayez d'apprendre à connaître Jésus-Christ, de le prendre comme modèle de vie pour ensuite contaminer positivement les habitants de vos villages à votre retour."

Marco Pifferi, missionnaire italien de PIME, avec la collaboration de Sœur Alessandra Bonfanti, missionnaire de l'Immaculée Conception, ancienne directrice adjointe de la radio catholique de Guinée Bissau, Radio Sol Mansi, et de M. Paolo Imbadji.

Le cours durera 3 ans avec la participation de 6 familles chrétiennes, venant des villages des deux diocèses du pays. (Bissau et Bafatá)

Le centre catéchétique est une structure interdiocésaine au service de l'Église de Guinée Bissau qui a pour but de former des familles de catéchistes pour le monde rural qui puissent témoigner de la vie chrétienne et en même temps être des leaders et des animateurs ruraux dans leurs villages, en favorisant le développement du territoire où ils vivent.

Père Pifferi n'a pas caché sa joie à l'occasion de la réouverture du centre : "C'est avec une grande joie qu'après une pause assez longue, aujourd'hui le centre rouvre ses portes pour accueillir un nouveau groupe de familles qui commenceront le cours (le troisième à se tenir dans cette structure) de formation intégrale".

Le premier cours a eu lieu de 1997 à 2000. La seconde de 2001 à 2004, année de la fermeture des portes. La forte impulsion et les efforts des missionnaires de PIME et des Sœurs Missionnaires de l'Immaculée ont été déterminants pour la réouverture du centre.

L'idée est née en 1990, dans le secteur pastoral de l'OIO, dans le nord du pays, formé à l'époque par les missions de Mansoa, Bissora, Farim et Bigene. Les missionnaires présents étaient principalement issus de PIME et des Missionnaires de l'Immaculée. Douze familles ont participé aux deux premiers cours. Trois années de formation intense pour toute la famille ont permis aux familles de devenir des agents efficaces d'évangélisation et des témoins de la vie chrétienne dans leurs villages. Cette initiative est certainement importante pour la vie des communautés chrétiennes, notamment dans les villages les plus éloignés.

A La Une: Religion

Plus de: Agenzia Fides

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X