Maroc: Bérézina électorale du syndicat PJD

L'UNTM subit une cuisante défaite dans l'enseignement, la santé et la justice

C'est une déculottée magistrale pour la branche syndicale du PJD, à savoir l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM). Lors des élections des représentants des salariés aux commissions paritaires bilatérales pour l'année 2021, l'UNTM a, en effet, été battue à plate couture dans des secteurs sociaux importants,tels que l'éducation nationale, la santé et la justice. Selon les résultats du scrutin qui s'est déroulé dans le secteur de l'Education nationale, le syndicat PJD a perdu 73 sièges, passant de la deuxième place qu'il avait acquise lors des élections de 2015 (100 sièges) à la sixième place (27 sièges).

Selon un communiqué du ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, la Fédération nationale de l'enseignement(UMT) a remporté 121 sièges, suivie du Syndicat national de l'enseignement(CDT) avec 120 sièges, de la Fédération libre de l'enseignement (UGTM) avec 97 sièges, de la Fédération nationale de l'enseignement (58 sièges), et du Syndicat national de l'enseignement affilié à la FDT (53 sièges). La même chose s'est passée dans le secteur de l'enseignement supérieur où le Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNE-Sup) a remporté 8 sièges dans les Centres régionaux des métiers de l'éducation et de la formation (CRMEF) alors que le syndicat proche du PJD n'en a remporté aucun. «En 2015, le SNE-Sup avait remporté 7 sièges et le syndicat proche du PJD en avait remporté un seul aux élections concernant les CRMEF. Il n'en a remporté aucun aux élections actuelles», a souligné Mohamed Jamal Eddine Sebbani, secrétaire général du Syndicat national de l'enseignement supérieur dans une déclaration à Libé.

Et d'ajouter : « Dans les universités et les autres instituts de l'enseignement supérieur, le SNE-Sup pourrait rafler plus de 86% des sièges, alors que l'autre syndicat ne pourrait pas dépasser 11%,selon des résultats provisoires». «Nous avons beaucoup progressé lors de ces élections, et le syndicat proche du PJD a beaucoup reculé», a assuré Mohamed Jamal Eddine Sebbani.

Dans le secteur judiciaire, le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) affilié à la FDT a remporté une large victoire aux élections des membres des commissions paritaires. Le SDJ a raflé 306 sièges dans ce secteur sur 373 et l'UNTM arrive en deuxième position avec seulement 37 sièges. Au troisième rang figure l'Union nationale de la justice affiliée à la CDT avec 23 sièges,suivie des indépendants avec 4 sièges, et du syndicat affilié à l'UGTM en dernière position avec 3 sièges.

Dans le secteur de la santé, le syndicat du PJD a également subi un cinglant revers puisqu'il n'a remporté que 28 sièges, alors que l'UMT en a raflé 124 sur 500 avec un taux estimé à 24,8 % du total des sièges, suivie par la CDT qui a remporté 103 sièges, soit 20,6 %, puis la FDT, qui s'est classée troisième avec 71 sièges, le Syndicat indépendant des infirmiers qui a remporté 70 sièges et le Syndicat indépendant des médecins du secteur public qui s'est classé cinquième avec 70 sièges.

Certains observateurs considèrent que la débâcle de l'UNTM, et partant du PJD, dans les élections professionnelles tenues mercredi dernier(16 juin 2021) était logique, vu la politique catastrophique menée parle PJD depuis des années, notamment dans les secteurs sociaux tels que l'éducation national et la santé.

Plus de: Libération

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X