Sénégal: Festival international de Saint-Louis - La Bicis « jazz » avec le prytanée militaire

Le directeur général de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Sénégal (Bicis), Bernard Levie, son équipe de Dakar et les responsables de la Bicis Saint Louis ont effectué, hier, une visite à l'école Prytanée militaire de Saint Louis (Pms). Cette visite de courtoisie a permis à M. Levie promu à la tête de la Bicis récemment, de magnifier leur collaboration avec le Pms tout en s'engageant à faire de sorte que ce partenariat continue.

La tenue de la 29e édition du festival international de jazz de Saint Louis dont les activités ont commencé hier et devront prendre fin demain, dimanche 20 juin, a constitué une vitrine, hier, pour le nouveau directeur général de la Bicis d'effectuer une visite de courtoisie à l'école Prytanée militaire de Saint Louis.

Cela, pour sceller, encore, la collaboration qui lie la banque à cette « institution très importante de l'armée ». « Je suis particulièrement heureux de voir, pour la première fois cette collaboration entre une banque et une institution très importante de l'armée. », s'est réjoui le nouveau directeur général de la Bicis. Bernard Levie confie dans la foulée : « Je fais en sorte que cette collaboration continue. »

Pour sa part, le Colonel Birane Dieye n'a pas manqué de manifester toute sa joie et sa gratitude au directeur général de la Bicis mais également à l'équipe régionale de la banque qui s'active dans la vielle ville, Saint Louis.

« Je remercie la Bicis pour tout ce qu'elle fait pour le Prytanée. », lance le Commandant du Prytanée militaire de Saint Louis appelé école Charles N'TCHORERE, Capitaine d'infanterie coloniale et ancien directeur de l'école des enfants de troupe tombé pour la France le 7 juin 1940.

Auparavant, les équipes de la Bicis ont effectué une visite à l'école de Kora (Kordaba) de Ablaye Cissoko à Saint-Louis Sor. Le fondateur de cette école de Kora, Ablaye Cissoko, soutenue par la Fondation Bnp Paribas et la Bicis groupe Bnp Paribas, a salué le soutien de ses visiteurs et collaborateurs.

Par ailleurs, M. Cissoko a indiqué que « cela fait quatre années qu'on est en train de travailler sur le projet qui s'appelle « Autour des Cordes ». Ce qu'on veut faire, dit-il, c'est d'organiser un festival à travers lequel, on lie la tradition, la culture et l'histoire. Un événement qui, sans doute, profitera, à bien des égards, au plan économique.

« Notre objectif est d'amener des musiciens de partout qui viendront jouer dans des sites historiques de Saint Louis qui seront mis en lumière en faisant l'historique. », explique ce grand praticien de la Kora qui a fait, la veille de la visite (Vendredi), une belle prestation en duo avec la chanteuse Awa Ly.

La réalisation de ce projet de Ablaye Cissoko serait une aubaine, notamment avec la relance du tourisme régional de Saint Louis ainsi que toute la chaine de valeur qui tourne autour. Mais également, avec la mise en service prochaine de l'aéroport de Saint Louis qui est un enjeu de taille pour la relance du tourisme du fait « des sommités culturelles qui viennent de l'Europe, des Etats unis etc.

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X