Tunisie: Onze décès par noyade sur les plages tunisiennes du 1er au 19 juin

20 Juin 2021

Onze cas de mort par noyade ont été enregistrés du 1er au 19 juin en cours sur les plages tunisiennes, contre trois pendant la même période de l'année précédente, a indiqué le président de la salle des opérations à l'Office de la protection civile, Salah Korbi.

Il a qualifié ce chiffre de » très élevé « .

Dans une déclaration dimanche à l'agence TAP, le responsable a indiqué que les services de l'Office nationale de la Protection Civile ont recensé, au cours des dernières 24 heures, un nouveau décès par noyage sur la plage de Mrezga, dans le gouvernorat de Nabeul. Six citoyens ont été secourus sur les plages de la capitale, a-t-il ajouté.

La Protection civile a mobilisé ses unités sur toutes les plages tunisiennes, a-t-il, pointant un manque important de maitres nageurs, pendant cette saison.

Dans ce sens, le responsable a appelé les communes a fournir les fonds nécessaires pour le recrutement de secouristes et de les doter des équipements nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens sur les plages tunisiennes.

Pour rappel, la Protection civile avait appelé sur la page Facebook tous les estivants à l'importance de se baigner dans les zones surveillées par les maitres nageurs et à éviter les courants de retour. Elle a exhorté tous les parents à la nécessité de surveiller leurs enfants.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X