Libye: Réouverture de la route côtière entre Misrata et Syrte

Après deux ans de fermeture, la route côtière entre l'Est et l'Ouest de la Libye a été rouverte ce dimanche 20 juin. Réouverture sur la ligne de front, à quelque 370 kilomètres de la capitale Tripoli, en présence du Premier ministre Abdel Hamid Dbeibah et plusieurs de ces ministres.

La route relie l'ouest de la Libye, de sa frontière avec la Tunisie, à l'Est jusqu'en Égypte. Un pas important vers la pacification du pays.

Au volant d'une pelleteuse, le Premier ministre a lui-même dégagé trois barrages de sable bloquant la route. Tout un symbole... Ce tronçon routier long de 300 km entre Misrata et Sirte était fermé depuis 2019. Depuis l'offensive sur la capitale Tripoli du Maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est libyen. Avec cette réouverture, « une page va être tournée » s'est félicité le Premier ministre Abdel Hamid Dbeibah.

Il s'agit en effet d'un pas important, bien qu'en face, du côté des troupes du maréchal Haftar, la route est toujours fermée. La réouverture de cet axe route est une des conditions du cessez-le-feu signé en octobre dernier entre le gouvernement de Tripoli et le maréchal Haftar. Elle intervient alors que la communauté internationale s'apprête à se réunir à Berlin cette semaine. Il s'agit de la 2e conférence internationale, chargée d'examiner les progrès atteint en vue de rétablir la paix, unifier le pays et organiser des élections à la fin de l'année.

Les forces du maréchal Khalifa Haftar ont affirmé dimanche avoir fermé la frontière avec l'Algérie. Ils ont déclaré qu'il s'agissait d'une « zone militaire » dans laquelle tout mouvement est interdit. Une fermeture qui illustre le morcellement du pouvoir en Libye où le Gouvernement d'union nationale, soutenu par la communauté internationale, ne parvient pas à réduire l'opposition de l'Armée nationale libyenne menée par le maréchal Haftar.

A La Une: Libye

Plus de: RFI

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X