Angola: Le Président angolais à la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la RCA

Luanda — Le Chef de l'État angolais, João Lourenço, se rend lundi, à New York, afin de participer à la session extraordinaire du Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation en République centrafricaine (RCA).

João Lourenço fait ce déplacement au siège de l'ONU en tant que président de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), selon son porte-parole, Luís Fernando.

Le porte-parole du Président de la République a déclaré que l'homme d'Etat angolais va cours de ce voyage œuvrer pour la diplomatie africaine, la paix et la stabilité dans la région des Grands Lacs, notamment en RCA.

L'Angola assume la présidence tournante de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs depuis novembre 2020.

Lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, prévue mercredi, João Lourenço passera en revue ce qui a été fait, sous la direction de l'Angola, dans l'effort collectif pour rechercher la paix et la sécurité en RCA.

En janvier et avril dernier, deux mini-sommets se sont tenus à Luanda, à l'initiative de la présidence angolaise de la CIRGL, qui ont été suivis de trois autres réunions des ministres des Affaires étrangères de l'Angola, du Rwanda et de la RCA, en mai et juin, à Bangui, visant à harmoniser les idées et les positions pour le rétablissement de la paix.

En RCA, les autorités sont confrontées, entre autres défis majeurs, à la présence de forces négatives de diverses tendances, idéologies et matrices, ainsi que le drame de ne pas pouvoir acquérir d'armes, en raison d'un embargo décrété par le Conseil de sécurité de l'ONU.

La République centrafricaine a sur son territoire la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation (MINUSCA), approuvée en 2014.

Selon le porte-parole Luís Fernando, "il y a plusieurs déclarations du Président João Lourenço, qui a ouvertement prôné" la fin de l'embargo sur les armes décrété contre le RCA.

Plus de: ANGOP

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X