Afrique: Rejet du vaccin covishield - L'Union Européenne plaide non coupable

Face à la polémique provoquée par le communiqué de l'Union européenne concernant le rejet du vaccin Covishield dans l'espace Schengen, les dirigeants européens ont tenu à apporter un éclairage.

La délégation de l'Union Européenne réagit, face aux « nombreux commentaires concernant le mécanisme Covax ». Elle explique en premier temps, les raisons qui l'ont poussé à contribuer au financement du mécanisme Covax. «L'Union européenne considère qu'avec une pandémie à évolution rapide, aucun d'entre nous n'est en sécurité tant que nous ne le sommes pas tous. Afin de lutter efficacement contre la pandémie, il est important que toutes les personnes aient la possibilité de se faire vacciner ».

Ce mécanisme offre « un accès juste et équitable aux vaccins à tous les pays qui y participent », précise l'Union Européenne. Concernant le vaccin Covishield, dont la non-reconnaissance de l'Union Européenne a suscité des polémiques, même au niveau des autorités, elle apporte les explications suivantes : « En février 2021, l'OMS a pré-autorisé le vaccin Covishield, ce qui a permis à Covax de le distribuer dans plusieurs pays du monde. Cela s'est fait par le biais d'une procédure de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a tenu compte de critères stricts de sécurité, d'efficacité et de qualité».

Indépendant

Et rajoute que « Le Covishield est également l'un des quatre vaccins choisis par Madagascar, sur proposition de l'Académie nationale de médecine de Madagascar (ANAMEM), le 19 avril 2021, pour lutter contre la propagation de la pandémie ». Et en dernier lieu, elle a tenu à préciser que « L'Agence européenne des médicaments (AEM) est un organisme indépendant chargé de l'évaluation scientifique des produits pharmaceutiques. Ses évaluations servent de base à la Commission européenne pour accorder les autorisations de mise sur le marché dans tous les États membres de l'Union européenne ». Le ministre de la Santé publique, le professeur Hanitrala Jean Louis Rakotovao a sollicité l'OMS d'apporter des explications sur le rejet des pays Européens du vaccin Covishield. Jusqu'ici, l'OMS n'a pas donné des explications officielles.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X