Madagascar: Nécessité d'une véritable campagne d'explication

Quatre jours après la fin de la campagne de vaccination, les esprits ne se sont pas encore calmés.

L'opinion est un peu perdue après cette mise au point faite par l'ambassade de France. Une bonne partie des personnes qui se sont pressées dans les vaccinodromes mettent en doute l'efficacité du vaccin administré et elles ne sont pas loin de se retourner contre les responsables gouvernementaux. Le ministre de la Santé n'a jusqu'à présent donné aucune véritable explication sur l'efficacité du vaccin, tandis que la porte-parole du gouvernement a rappelé le refus du président de la République de se faire vacciner. C'est une certaine confusion qui règne actuellement dans ce domaine. C'est maintenant une conduite claire qui est demandée à nos dirigeants pour qu'ils rassurent les Malgaches.

Ceux qui ont été hostiles depuis le début de la vaccination et ceux qui ont entraîné dans leur sillage certaines personnes hésitantes disent haut et fort qu'ils avaient raison de manifester leur défiance. Ceux qui se sont faits vacciner et qui ont été convaincus par la nécessité de se prémunir sont dans l'expectative. Ils se tournent vers les autorités sanitaires et attendent leurs explications. Jusqu'à présent, c'est un silence embarrassé qui est manifesté par le ministre de la Santé. On attend toujours le résultat de la demande d'explications adressée à l'OMS, mais de ce côté-là, il n'y a eu aucune réponse. L'Union européenne y est aussi allée avec son communiqué, et on constate qu'elle renvoie la balle à l'Académie de médecine. C'est donc l'avis éclairé des membres de cette auguste académie qui est sollicité.

Il est à noter que ces derniers avaient préconisé l'utilisation d'AstraZeneca, Moderna, Pfizer ou Johnson and Johnson. L'initiative Covax avait été adoptée. On connaît la suite. Les 250.000 doses de Covishield AstraZeneca ont été réceptionnées en grande pompe. Personne n'a mis en doute son utilité. Les scientifiques n'émettent aucune réserve sur ce vaccin. Il est peut-être nécessaire aujourd'hui, de faire une véritable campagne d'explications pour rassurer l'opinion.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X