Sénégal: Nioro - Plaidoyer pour une formation continue des artisans

Nioro (Kaolack) — La fédération des artisans du département de Nioro (Kaolack, centre) a plaidé, dimanche, pour une formation continue de ses membres afin de pouvoir davantage assurer un travail de qualité et développer ce secteur "essentiel" de l'économie locale.

"Nous invitons l'Etat du Sénégal à encore œuvrer pour la formation continue des artisans. Cette formation permettra aux artisans d'assurer un travail de qualité et développer le secteur artisanal qui est essentiel à l'économie locale", a dit le président de la fédération des artisans du département de Nioro, Barham Thiam.

Thiam, menuisier métallique de formation, s'entretenait avec des journalistes à la fin des travaux de l'Assemblée générale de leur organisation en présence du préfet de Nioro, Abdoul Aziz Diagne.

Des représentants de 13 organisations d'artisans du département de Nioro ont formalisé leur nouvelle structure au cours de cette assemblée constitutive.

La fédération des artisans de Nioro regroupe entre autres des menuisiers, des bijoutiers, des sculpteurs et des cordonniers.

Barham Thiam a fait savoir qu'ils veulent "mutualiser" leurs forces pour développer ce secteur afin de participer au développement du département de Nioro.

De même, a-t-il ajouté, ils souhaitent mieux s'organiser conformément au souhait des autorités étatiques pour qu'elles puissent les accompagner.

Il a expliqué que l'idée de la création de cette fédération a germé dans les moments durs de la pandémie à COVID-19 qui avait fortement marqué les activités des artisans et autres populations du pays.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X