Ile Maurice: Accidents de la route - Deux morts en l'espace d'une heure

Un deuxième accident mortel a lieu à la rue Modern Vacoas hier, dimanche 20 juin, entre une voiture et un piéton, après celui survenu à Plaine-des-Papayes plus tôt. La voiture était conduite par un jeune habitant de Vacoas âgé de 20 ans . Le piéton, Jacques Gilbert Macabhee, qui était aussi un habitant de Vacoas, âgé de 67 ans, n'a pas survécu à ses blessures.

Dans sa déposition, le conducteur a expliqué à la police qu'il roulait à 40 km vers la Louise en prenant la route Royal Modern, vers 20 heures. Il n'a pas été en mesure de fournir les détails sur comment il a heurté le piéton. Il dit avoir arrêté sa voiture pour porter secours à la personne. L'automobiliste a fait appel à une ambulance et le docteur du SAMU a constaté son décès sur place. Le corps a été transporté à la morgue de l'hôpital Victoria pour une autopsie. Une enquête a été ouverte au poste de police de Vacoas pour connaître les circonstances exactes de l'accident.

Hier, vers 19 heures, Bijaanti Mala Brijmohun a été mortellement percutée par une voiture conduite par une «senior lecturer» de 45 ans à Plaine-des-Papayes. Selon un voisin, Bijanti Mala Brijmohun était une femme tranquille qui aimait participer à des séances de prières. Elle était connue dans sa localité. Les circonstances entourant cette collision demeurent floues à ce stade. Une enquête est en cours pour en savoir plus. Soulignons que l'alcootest effectué sur la conductrice s'est révélé négatif tout comme celui pratiqué sur le conducteur impliqué dans l'accident de Vacoas. Les funérailles de Bijanti Mala Brijmohun auront lieu à 13 heures ce lundi.

Soulignons que dans les deux cas, les conducteurs ont été maintenus en cellule policière. Ce lundi matin, ils ont été présentés au tribunal de Pamplemousses et Curepipe respectivement. Ils répondent d'une accusation provisoire d'homicide involontaire.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X