Sénégal: Formation des 21 moniteurs - La fédé de golf prépare les JOJ2026

21 moniteurs issus de golfs clubs de Cap-Sikiring, King Fahd Palace, Cambérène, Saly ont reçu leur attestation vendredi dernier lors d'une cérémonie organisée par la Fédération sénégalaise de golf et présidée par Mareme Kane Diallo directeur de la Formation au département des sports.

Une occasion saisie par le directeur technique national de Golf, Demba Niansy, pour rappeler que «le golf sénégalais ne peut pas se développer sans ses professionnels formés». «C'est désormais chose faite !

Faisons cap sur les JOJ2026» a-t-il déclaré, visiblement enthousiasme d'avoir à ses côtés son formateur en France qui a aussi accepté de donner son savoir-faire aux jeunes golfeurs sénégalais. Non sans insister sur la nécessité de doter notre pays d'infrastructures devant permettre d'accueillir les meilleurs golfeurs du monde. Quant au 2ème vice-président de la Fédération, Sidy Gueye, il a indiquer que «c'est un changement qualitatif qui va s'opérer d'ici quelques années. Nous avons adopté nos statuts. Nous sommes désormais aux normes».

Et d'ajouter, «Notre objectif ce sont les JOJ2026. C'est pourquoi nous allons continuer à soutenir les jeunes qui sont dans les écoles de golf. Cette formation vise à encadrer ses gosses. Nous voulons relever le défi de la participation et de l'organisation, lors des JOJ. Nous voulons amener la Fédération à un niveau jamais égaler».

Et Jean Pierre un des formateurs de préciser à l'endroit des moniteurs, «votre rôle ce n'est pas de jouer au golf mais plutôt d'apprendre aux jeunes de jouer au golf. Vous avez un nouveau métier que vous pouvez exercer avec fierté. Ça fait 18 ans que je suis directeur de golf de Saly. Nous voulons que le Sénégal devienne un pays golfique. Nous voulons attirer les touristes. C'est un système global».

Prenant la parole le Porte-parole des stagiaires, Moussa Gaye dira: «Nous sommes formés. Nous avons gagné la bataille mais pas la guerre. De Cap-Skiring, Saly, Dakar, Camberene, on doit relever le défi. Il faut allier le golf et les études et mettre l'accent sur l'éducation.»

Quant à Mareme Kane Diallo, directrice de la formation au ministère des Sports, elle a d'emblée précisé, «ce n'est pas une formation mais plutôt une capacitation pour valider 10, 15 voire 20 ans de carrière. Nous sommes dans une phase de promotion des métiers. Le département des sports sera à votre disposition. N'hésitez à soumettre vos formations».

Et d'ajouter, «le golf doit être plus ouvert, intégré plus d'écoles, notamment l'UASSU, afin de préparer les JOJ en 2026. Soyez fiers de vous et de l'engagement de l'état à vos cotés».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X