Sénégal: Opérations de sécurisation - Le général Moussa Fall à l'assaut l'insécurité et des délinquants

Le tout nouveau Haut commandant de la Gendarmerie nationale, Directeur de la Justice militaire engage le marquage de son territoire. A peine installé, jeudi dernier 17 juin 2021, en remplacement du Général de Corps d'Armée Jean Baptiste Tine, le Général de Division Moussa Fall va en «guerre» contre l'insécurité. Ainsi, près de 300 éléments ont été mobilisés pour une vaste opération de sécurisation à Dakar, notamment dans le secteur de Keur Massar-Mbao, dans l'après-midi et la soirée du samedi 19 juin 2021, et dans plusieurs autres zones de l'intérieur du pays dont le Nord, sous son autorité.

«ASSAINISSEMENT» DU DEPARTEMENT DE KEUR MASSAR 300 gendarmes mobilisés, 150 interpellations, 14 bandits arrêtés

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité et la délinquance dans les secteurs de Keur Massar, Mbao et Tivaouane Peul, la Légion de Gendarmerie Ouest a mené une vaste opération de sécurisation dans le nouveau département de Keur massar, samedi dernier. «Suivant les instructions données par le Général de Division Moussa Fall, Haut Commandant de la Gendarmerie et Directeur de la Justice militaire, la Légion de Gendarmerie Ouest a conduit une vaste opération de sécurisation, dans l'après-midi et la soirée du samedi 19 juin 2021.

Cette opération entre dans le cadre de la lutte contre la criminalité et la délinquance dans les secteurs de Keur Massar, Mbao et Tivaouane Peul. Elle a été organisée entre 17h30 à 21 heures sur les sites suivants : la forêt classée de Mbao, le secteur du rond-point de la station de Keur Massar, l'unité 11 de Keur Massar, la décharge de Mbeubeuss, le quartier Darou Salam de Tivaouane Peul, ainsi que les bars clandestins répertoriés», renseigne un communiqué de la Division communication et relations publiques (Divcom) de la Gendarmerie nationale.

Selon la Divcom, près de trois cents (300) gendarmes mobiles et territoriaux des unités de la Légion de Gendarmerie Ouest, ont été engagés pour l'«assainissement» dans le département de Keur Massar, «où les renseignements signalent une forte prévalence de la criminalité et une recrudescence des activités délictuelles. C'est ainsi que sous la supervision du Commandant de la Légion de Gendarmerie Ouest, l'Etat-major du Haut Commandement a fourni des renforts importants pour appuyer l'organisation de cette opération : il s'agit d'un escadron de la Légion de Gendarmerie d'Intervention (LGI), de deux cellules d'appui du Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN), des équipes Cynotechniques du Groupe Cynophile de la Gendarmerie, des éléments du Groupe de Lutte Antidrogue (GLAD) de la Gendarmerie, en plus des prélèvements internes au niveau des unités territoriales des compagnies de Dakar et de Rufisque, de la Brigade de Recherches de Dakar, et de la Section Spéciale de l'Environnement».

En ce qui concerne le bilan, la Divcom de la Gendarmerie annonce 150 interpellations pour identification dont 02 femmes et 14 malfaiteurs arrêtés. «Cette opération vise à mettre un terme aux agissements des bandes organisées et à restaurer le sentiment de sécurité auprès des populations du département et dans la commune de Keur Massar. Elle a enregistré de bons résultats en termes de bilan humain et matériel : 150 personnes interpellées pour identification dont 02 femmes ; 14 individus arrêtés pour association de malfaiteurs et trafic de chanvre indien ; 12 kilogrammes de chanvre indien ; 000 FCFA saisis au titre des produits issus de la vente de drogue ; un lot d'armes blanches saisies», lit-on dans le texte. Même si des sources parlent de 357.000 F CFA saisis au titre des produits issus de la vente de drogue, 02 coupecoupe et 03 couteaux récupérés. Le Général Moussa Fall a été porté à la tête de la Gendarmerie nationale, jeudi dernier. «A compter du 17 juin 2021, le Général de Division Moussa Fall, précédemment Haut Commandant en second de la Gendarmerie nationale et sous-directeur de la Justice militaire, est nommé Haut Commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la Justice militaire, en remplacement du Général de Corps d'Armée Jean Baptiste Tine», mentionne le Décret n°2021-829 portant nomination du Haut Commandant de la Justice militaire et Directeur de la Justice militaire pris le président Macky Sall, le 17 juin 2021, à Matam, où il poursuivait sa tournée économique dans les régions nord (Saint-Louis et Matam) du Sénégal, du 12 au 19 juin.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X