Congo-Brazzaville: Taxes forestières - Les cadres des impôts s'imprègnent des procédures de recouvrement

Les cadres de la direction générale des impôts et des domaines participent, du 21 au 25 juin à Brazzaville, à un atelier de formation sur le code forestier et les procédures de récouvrement des taxes et redevances en la matière.

Organisé par le Projet des réformes intégrées du secteur public (Prisp), cet atelier qui vise la maîtrise et l'élargissement de l'assiette fiscale consistera aussi en la sensibilisation et l'échange d'expériences en vue de la mise en œuvre des recommandations de l'audit fiscal forestier.

Ainsi, le programme de cet atelier offre aux participants la possibilité d'une parfaite maîtrise des dispositions relatives à la composition du domaine forestier national et sa gestion, de l'exploitation économique du domaine forestier de l'Etat et la transformation du bois, du calcul de l'assiette et la liquidation des taxes et redevances auxquelles sont assujetties l'exploitation et la commercialisation des produits forestiers.

« J'invite les cadres de la direction générale des impôts et des domaines à faciliter la collaboration avec l'unité de coordination du Prisp dans la réalisation et le suivi des actions convenues pour la modernisation de l'administration fiscale, un indicateur attendu du projet », a indiqué le nouveau coordonnateur du Prisp, Ferdinand Doukana Kwanda.

Présidant les travaux d'ouverture, le directeur général des impôts et des domaines, Ludovic Itoua, a relevé : « la fiscalité dans le domaine forestier nous échappait depuis un moment. On en avait pas la maîtrise. Au vu des réformes mises en place, nous arrivons à une telle formation », s'est-il rejoui avant d'inviter ses collaborateurs à être attentifs.

« Le code général des impôts est aujourd'hui multisectoriel. On est en train d'aller vers une fiscalité nouvelle. Les agents doivent avoir la maîtrise de la base, de la liquidation et du mode de recouvrement », a-t-il relevé.

Financé par la Banque mondiale, le Prisp qui vise l'amélioration de la mobilisation des recettes domestiques (hors pétrole) est un outil d'accompagnement du gouvernement congolais permettant de corriger les faiblesses dans la gestion des ressources publiques.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X