Afrique de l'Ouest: BRVM - Baisse de 29 milliards FCFA de la capitalisation du marché des obligations

La capitalisation boursière du marché des obligations de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a enregistré une baisse de 29,002 milliards de FCFA à l'issue de la journée de cotation du lundi 21 juin 2021.

Cette capitalisation est passée de 6642,353 milliards FCFA la veille à 6613,351 milliards FCFA.

Celle du marché des actions a fini la séance de cotation en hausse de 963 millions, s'établissant à 4830,273 milliards FCFA contre 4829,307 milliards FCFA la veille.

La valeur totale des transactions s'est élevée à 273,808 millions FCFA contre 528,736 millions FCFA la veille, soit une baisse de 254,958 millions FCFA.

L'indice BRVM 10 (l'indice des 10 valeurs phares de la Bourse) a perdu 0,50% à 131,65points contre 132,31 points la veille. L'indice BRVM Composite (l'indice général de la Bourse), a par contre gagné 0, 02% à 160,50 points contre 160,47points la veille.

Le TOP 5 des plus fortes hausses de cours est occupé respectivement par les titres ci-après : BOA Mali (plus 7,46% à 1 585 FCFA), NEI CEDA Côte d'Ivoire (plus 7,35% à 365 FCFA), Sucrivoire Côte d'Ivoire (plus 6,95% à 1 000 FCFA), Air Liquide Côte d'Ivoire (plus 6,33% à 420 FCFA) et NSIA Banque Côte d'Ivoire (plus 5,66% à 5 600 FCFA).

Le Flop 5 des plus fortes baisses de cours est respectivement occupé par les titres Bernabé Côte d'Ivoire (moins 7,32% à 1 710 FCFA), SAFCA Côte d'Ivoire (moins 6,33% à 370 FCFA), Société de caoutchouc de Grand Béréby Côte d'Ivoire (moins 3,50% à 3 310 FCFA), Bolloré Côte d'Ivoire (moins 1,69% à 1 750 FCFA) et CFAO Côte d'Ivoire (moins 1,52% à 650 FCFA).

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X