Congo-Brazzaville: Fête de la musique - L'événement placé sous le signe du recueillement au pays

L'humanité entière célèbre le 21 juin de chaque année, la fête internationale de la musique. Au Congo-Brazzaville, le ministre de la Culture et des Arts, Dieudonné Moyongo a délivré un message au nom du gouvernement.

La célébration de la fête de la musique est une initiative de Jack Lang, ancien ministre français de la Culture en 1982. Il a conçu cette fête pour promouvoir la musique sous toutes ses formes, celle-ci se traduit d'ordinaire par l'organisation des concerts et d'autres activités connexes dans les rues, les salles de spectacles et les places publiques, dans une ambiance de gaité partagée, a signifié le ministre de la Culture, Dieudonné Moyongo.

En cette quarantième édition, comme l'année dernière, le monde entier continue de traverser une situation dramatique inédite, caractérisée par la pandémie du coronavirus, certes en nette régression en Europe grâce à la vaccination, mais avec une progression alarmante en Afrique, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le ministre de la Culture et des Arts, a rappelé que cette pandémie partie de Chine en novembre 2019, avait fait le tour du monde en quelques mois. Dans sa triste fulgurance, elle a fauché des vies par centaines de milliers, principalement aux Etats-Unis d'Amérique, au Brésil, en Inde, en Afrique du sud, etc...

« Dans ce climat de confinement général d'hier, de déconfinement par paliers d'aujourd'hui et de couvre-feu, les artistes de notre pays continuent de puiser dans leurs talents des inspirations fécondes pour appuyer la politique de riposte instituée par le gouvernement de la République, sous les auspices du président de la République, chef de l'État, grand protecteur des arts et des lettres qui, dans son programme de travail intitulé : Ensemble poursuivons la marche, met en exergue dans le septième axe la redynamisation de la vie culturelle nationale », a expliqué le ministre Moyongo.

« Comme vous le constatez, à cause du coronavirus, cette fête de la musique édition 2021 constitue pour nous, un moment de recueillement et d'introspection, car le mal redoutable continue de sévir sournoisement et dangereusement autour de nous. Je demande ainsi à la communauté musicale et à tous nos compatriotes de faire preuve d'esprit de résilience, de ne point se relâcher, encore moins de perdre espoir, mais d'aller se faire vacciner. », a-t-il conclu.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X