Congo-Brazzaville: Exécutif - Anatole Collinet Makosso décline les axes prioritaires

Le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a présenté le 21 juin, devant l'Assemblée nationale, les grands défis ainsi que les douze « batailles » contenues dans le programme d'action du gouvernement (PAG) de la période 2021-2026.

Conformément aux neuf axes stratégiques du projet de société : « Ensemble, poursuivons la marche », le gouvernement compte engager plusieurs actions prioritaires à court et à moyen terme. Selon le chef du gouvernement, ces actions touchent tous les secteurs de la vie, notamment la santé, l'économie, la culture, la bonne gouvernance, la jeunesse, l'environnement, la décentralisation, la paix et la sécurité, la diplomatie et la démocratie.

« Il n'y aura pas d'avenir prospère pour le Congo sans un peuple en bonne santé ; sans une politique économique rigoureuse et équilibrée ; sans une économie diversifiée pour une croissance inclusive ; sans une politique sociale juste et solidaire ; sans une culture créative. Il n'y aura pas d'avenir prospère pour le Congo sans une politique ambitieuse d'encadrement de la jeunesse ; sans paix et sécurité ; sans une démocratie consensuelle... », a déclaré le Premier ministre.

Dans le domaine de la santé, Anatole Collinet Makosso a annoncé la mise en service sous peu des hôpitaux généraux de Nkombo à Brazzaville et Patra à Pointe-Noire. Il a aussi souligné la nécessité de mettre en œuvre l'assurance maladie universelle. « Le but visé est de permettre à tous les Congolais d'accéder aux services de santé sans subir les aléas liés aux difficultés financières. C'est un acte majeur de prévention qui passe par la mutualisation des efforts. Nous prenons donc le pari de démarrer ce projet dès l'année prochaine », a-t-il annoncé.

Parlant de la nécessité de mettre en œuvre une politique économie rigoureuse et équilibrée, le Premier ministre a pris l'engagement de rendre la dette publique soutenable. « Annoncée au départ à 110%, notre dette s'élève actuellement en réalité à 6016,5 milliards de FCFA au 31 décembre 2020, soit 98% du PIB. Notre objectif est de la ramener à en dessous de la norme communautaire de la CEMAC fixée à 70% du PIB », a-t-il laissé entendre.

Il entend également mettre de l'ordre dans les régies financières afin de faire face à certaines charges dont le paiement des bourses des étudiants et les pensions de retraite.

Concernant la bonne gouvernance, il a rappelé que le gouvernement est conscient et déterminé à prendre toutes ses responsabilités pour que le Congo ne soit pas mis au ban des États modernes. Il a, par ailleurs, insisté sur le fait que le suivi et l'évaluation resteront la clé de voûte de ce programme, impliquant tous les acteurs. Ainsi, une cellule d'analyses des indicateurs de développement sera mise en place, pour renseigner régulièrement sur les performances de la gouvernance.

« Devant vous, et devant le peuple, j'en prends solennellement l'engagement pour que l'on arrive à renouer de façon durable avec la croissance positive, à rétablir les équilibres macro-économiques, à ramener la dette à un niveau soutenable », s'est-il engagé, reconnaissant que la tâche qui attend le nouveau gouvernement est immense et rude.

Notons que cette plénière spéciale présidée par le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a connu la participation de tous les députés après la levée de la mesure restrictive imposée par la Covid-19.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X