Ile Maurice: Déchets - Le ministre Ramano annonce de nouvelles amendes fixes

communiqué de presse

De nouvelles amendes fixes plus élevées seront désormais applicables pour l'abandon de déchets et la décharge illégale de déchets, a annoncé ce matin le ministre de l'Environnement, de la Gestion des Déchets solides et du Changement climatique, M. Kavydass Ramano.

Le ministre s'exprimait lors du lancement d'une campagne de sensibilisation contre l'abandon de déchets et la décharge illégale de déchets, au Caudan Arts Centre, à Port-Louis. Des supports de la campagne de sensibilisation comprenant un clip vidéo, un spot radio et une affiche avec le slogan « Ou zet salte, dimoune li koz ou » ont été dévoilés.

Dans son allocution, le ministre a souligné que l'initiative vise à construire un pays plus propre et plus vert. Il a observé que ces actes illégaux ont un impact négatif sur notre environnement, notre économie et notre société. Il s'est attardé sur certaines de leurs conséquences telles que le blocage des drains qui à leurs tours provoquent des inondations, ainsi que la pollution marine et la destruction de la flore et de la faune aquatiques/marines.

Il a déploré les comportements irresponsables de certains et a indiqué que depuis 2018 jusqu'à ce jour, la Police de l'Environnement a émis quelques 6788 contraventions pour l'abandon de déchets et la décharge illégale de déchets et quelque 679 eyesore abatement notices ont été délivrés.

S'agissant de l'élimination des déchets solides à Maurice, M. Ramano, a souligné l'importance de la consommation et de la production responsables pour développer la résilience et faire durer les ressources plus longtemps.

Il a ajouté que des techniques plus durables sont envisagées pour revaloriser les déchets et seront mises en œuvre conformément au concept de l'économie circulaire, tout en rappelant que l'objectif du ministère pour le détournement des déchets à partir de la décharge de déchets est de 70% d'ici 2030.

Il a annoncé qu'une déchetterie a été construite à La Laura et sera opérationnelle dans les prochains jours et a rappelé que trois autres déchetteries seront construites à Roche Bois, Poudre d'Or et La Brasserie.

D'autres projets annoncés par le ministre sont:

L'installation d'éco-poubelles à des endroits stratégiques de l'île dans le but de collecter les bouteilles en PET et les canettes en aluminium pour un éventuel recyclage.

Une étude de faisabilité sera mise sur pied pour la mise en œuvre d'un parc à ferrailles pour les véhicules hors d'usage pour un éventuel recyclage.

Le recyclage des pneus usagés

L'élaboration d'un extended producer responsibility (EPR) system pour la gestion des déchets électriques et électroniques, qui assurera que tous les importateurs de produits électroniques assument la responsabilité des produits qu'ils mettent sur le marché mauricien une fois que ceux-ci deviendront des déchets.

Le ministre a également annoncé une collaboration avec le ministère du Tourisme pour une campagne de nettoyage à travers Maurice, dans le cadre de la réouverture des frontières.

Les nouvelles amendes fixes sont comme suit:

- l'abandon de déchets sur n'importe quelle rue, locaux vacants, trottoir, route, terrain de l'État ou tout autre lieu public, sera passible d'une amende de Rs 3 000 ;

- l'abandon de déchets dans la nature, un parc public, la plage publique, le lagon ou toute partie de la mer, entre autres, sera passibles d'une pénalité de Rs 5 000.

- Pénalité fixe pour le déversement illégal de tout déchets ménagers, commerciaux ou industriels, épaves de véhicules, débris de construction, meubles ménagers, carcasses d'animaux, déchets médicaux, déchets verts, etc, sur tout lieu public, route, plage, canal, drain, ou les cours d'eau, ou tout autre lieu public , est de Rs 25,000.

- Un amendement sera également apporté aux Local Government (Dumping and Waste Carrier) Regulations 2003 pour la révocation et l'annulation de la licence de transporteur de déchets et la saisie du véhicule en cas de déversement illégal de déchets.

- Le public peut informer le ministère de ces activités illégales sous le 'Name and Shame' via le numéro Whatsapp de la Police de l'Environnement sur le 52505151.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X