Madagascar: Ambanja - Des milliers de tonnes de cannabis saisies

Environ quatre-vingt-quatorze tonnes de cannabis ont été saisies et incinérées à Ambanja. C'est le résultat d'une opération menée par la gendarmerie de la Diana depuis le 4 juin.

Un record de saisie. Quatre cent soixante dix mille pieds de chanvre indien, soit environ quatre-vingt-quatorze tonnes, ont été déracinés dans la forêt d'Analabe, du district d'Ambanja.

Une opération à laquelle s'attèlent soixante gendarmes du groupement de Diana y a été menée depuis le 4 juin. « Elle devait se terminer le 23 juin, mais nous avons dû arrêter car nous allons maintenant nous concentrer sur la préparation de la fête du 26 juin », souligne un officier supérieur, joint par téléphone, hier.

La plantation s'étend sur plusieurs centaines d'hectares, couvrant toute une montagne. « C'était notre initiative de s'y rendre pour déraciner les herbes », ajoute le même interlocuteur.

Activité

Une partie des cannabis a été détruite et brûlée sur place, l'autre partie transportée, samedi, à Ambanja où elle a été incinérée.

« Les gens de cette localité font de la culture de ce type de stupéfiant une activité quotidienne. Ils vivent surtout du trafic. Cette fois, vingt-sept personnes ont été appréhendées. Elles ont été contraintes d'aider les gendarmes à extirper leur cannabis du champ. Leur enquête est en cours », confie la gendarmerie.

La comparution des individus arrêtés est prévue se dérouler demain ou jeudi au plus tard, toujours d'après les explications reçues.

Tout comme dans le Sud, précisément à Andriry, dans le district de Betroka, Analabe reste une source inépuisable de stupéfiant qui favorise l'insécurité généralisée, le crime et toutes sortes de délinquance parmi principalement les jeunes et les mineurs. Presque toute l'année, des gendarmes s'y déplacent et y restent pendant une vingtaine de jours pour raser les plants. Ils confisquent les graines et feuilles séchées. Ils opèrent à la fois une arrestation massive.

Toute cela n'a malheureusement pas empêché les autres de continuer à cultiver leur vaste plantation. La production de cannabis ne semble pas près de se terminer dans cette localité éloignée d'Ambanja.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X