Madagascar: 26 Juin / Grande première - Un défilé militaire en nocturne

Miser sur les atouts du stade Barea pour faire en sorte que l'événement soit grandiose. C'est l'objectif des organisateurs de la parade militaire, à l'occasion de la fête nationale.

Ce sera une première. Sauf changement, la parade militaire qui se tiendra au stade Barea, à Mahamasina, se déroulera en début de soirée.

Les différentes sources contactées se refusent, jusqu'alors, de donner une réponse ferme à la question. À l'issue de différents entretiens et appels téléphoniques, toutefois, l'information se précise. Les organisateurs de la parade militaire, qui sera l'apothéose de la célébration du 61e anniversaire du retour à l'indépendance comptent bien faire en sorte qu'elle se déroule en début de soirée.

Le but, selon les explications, est de tirer partie de tous les atouts du stade Barea, « afin que l'événement soit le plus grandiose possible ». Les lumières des quatre cents projecteurs qui illuminent l'enceinte du stade devraient, en effet, magnifier le défilé militaire et les événements prévus pour agrémenter le rendez-vous.

Des jeux de lumières seraient même dans les plans. L'éventualité d'un spectacle pyrotechnique est même envisagée.

Andry Rajoelina, président de la République, et sa suite ont pu expérimenter l'ambiance nocturne au stade Barea, durant sa visite des lieux, le 15 juin. Deux hélicoptères ont même testé un vol stationnaire durant cet événement en soirée.

Du public

« L'heure exacte du début de la parade n'est pas encore communiquée officiellement. En tout cas, nous nous préparons à ce qu'au moins une partie des troupes défile sous la lumière des projecteurs », indique une source militaire.

« Nous nous préparons à être à la hauteur de l'événement. Nous vérifions déjà que toutes les lumières des véhicules soient allumés correctement et veillons à ce que la peinture puisse être rutilante sous les lumières. Il est certain qu'un défilé en soirée sera fantastique. Cela montera, également, toute la beauté du stade », confie une autre source militaire sur les préparatifs des véhicules devant prendre part à la parade.

Les responsables de l'organisation de la parade militaire hésitent, pour l'instant, à se prononcer sur le programme exact de l'événement. L'heure du début du rendez-vous oscille entre 15 heures et 17 heures. La seule certitude est que la parade militaire en soi ne dépassera pas deux tours d'horloge. Plus l'allocution présidentielle et d'éventuelles représentations artistiques, le tout pourrait faire un peu plus de trois heures de show.

Une des appréhensions de certaines sources sur le défilé nocturne est le rendu visuel pour la retransmission en direct à la télévision. La descente sur place du chef de l'État, le 14 juin, a été retransmise en live sur les réseaux sociaux. La résolution de l'image a été correcte alors qu'il s'agissait d'un live filmé avec un téléphone.

« Je ne peux rien dire sur le programme de l'événement. Tout ce que je peux vous assurer c'est que l'infrastructure est prête pour accueillir tous les scénarios », déclare Gérard Andriamanohisoa, conseiller spécial du président de la République, responsable, entre autres du projet stade Barea. Il donne la même réponse sur l'éventualité de la présence de public au stade, le 26 juin, sans pour autant réfuter l'information.

Le premier événement qu'accueillera le stade Barea se fera, en effet, en présence de public. Il est confirmé qu'il y aura près de huit mille invités. Sauf changement, ils seront installés sur la grande tribune d'une capacité de seize mille places. Cela permet de respecter la distanciation sociale. Depuis hier, cependant, il se chuchote que du public sera, également, installé dans les gradins.

Lors d'une interview après la visite guidée du chef de l'État, Gérard Andriamanohisoa a indiqué que cinq des six entrées du stade peuvent être ouvertes dans l'éventualité de la présence de public. Cela permettra l'entrée et sortie des personnes, sans bousculade.

Bien que la pandémie du coronavirus connaisse une accalmie, le respect des gestes barrières est toujours de rigueur. Dans l'éventualité où du public sera installé dans les gradins, il faudra une organisation au taquet. Le nombre de spectateurs sera forcément plafonné.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X