Madagascar: FIVMPAMA - Vers la prolifération des acteurs économiques

Une convention de partenariat a été signée hier entre le FIVMPAMA et l'université privée ACEEM.

Créer des emplois et de la valeur ajoutée. C'est une condition sine qua none permettant d'assurer le développement économique de Madagascar tout en sortant de la pauvreté. Pour ce faire, il s'avère primordial d'orienter les jeunes, dès leur formation académique, à s'intéresser à l'entrepreneuriat pour favoriser une prolifération des acteurs économiques. Il s'agit d'une stratégie sur le long terme. Le président national du FIVMPAMA (Fivondronan'ny Mpandraharaha Malagasy) Andrianavalomanana Razafiarison, l'a évoqué lors de la signature de la convention de partenariat avec l'université privée ACEEM, fondée par le Pr William Ratrema, hier à Manakambahiny.

Échanges d'expériences. Il faut savoir que ce groupement dispose de deux commissions se chargeant du développement de l'entrepreneuriat et de l'appui à la jeunesse et à l'entrepreneuriat, pour ce faire. Toujours dans le cadre de cette convention de partenariat, « le FIVMPAMA s'engage à soutenir les jeunes porteurs de projet ainsi qu'à leur faire connaître les opportunités identifiées dans chaque secteur d'activités. On y trouve, entre autres, l'élevage, l'agriculture, le commerce, le transport et les services. Nous allons également fournir à ces jeunes issus des établissements universitaires partenaires, des informations nécessaires leur permettant de se lancer dans l'entrepreneuriat, sans oublier les échanges d'expériences avec les professionnels », a-t-il enchaîné.

Cinq projets. Pour sa part, le Recteur de l'université ACEEM, le Pr Benjamin Randrianoelina, a soulevé que ses étudiants n'ont pas pu faire de stages en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 qui prévaut dans le pays. En revanche, « nous positivons toujours cette crise en sollicitant les jeunes à créer leurs propres projets. Nous disposons maintenant d'au moins cinq projets qui méritent d'être exploités. Le partenariat avec un groupement professionnel tel que FIVMPAMA arrive ainsi à point nommé afin de contribuer à leurs réalisations », d'après toujours ses explications. En effet, l'objectif des deux parties consiste à soutenir les jeunes en créant un lien entre le monde économique et le monde universitaire pour qu'ils ne soient pas une charge sociale de la nation aux termes de leurs études. En tout, ces étudiants diplômés doivent constituer un potentiel humain créateur d'emplois et de valeur ajoutée.

Plus de: Midi Madagasikara

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X