Burkina Faso: Journée mondiale des réfugiés - L'actrice américaine Angelina Jolie échange avec le chef de l'Etat

La question des réfugiés et le rayonnement du FESPACO ont été au menu des échanges.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le dimanche 20 juin 2021 à Ouagadougou, l'actrice américaine, Angelina Jolie, par ailleurs envoyée spéciale du Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés.

Après avoir séjourné dans les camps de réfugiés de Goudebou (près de Dori) et de Kaya, l'envoyée spéciale du Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Angelina Jolie, actrice et réalisatrice américaine est allée échanger avec le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. C'était dans la soirée du dimanche 20 juin 2021 au palais de Kosyam. Au sortir de l'audience, l'illustre hôte du chef de l'Etat n'a pas souhaité répondre aux questions des Hommes de média. Des précisions sur sa présence au pays des Hommes intègres ont été données par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l'Intégration africaine et des Burkinabè de l'extérieur, Alpha Barry.

"La journée mondiale des réfugiés est célébrée chaque 20 juin à travers le monde entier. Envoyée spéciale du Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, l'actrice américaine, Angelina Jolie choisit, à ce titre, chaque année un pays où elle célèbre avec des réfugiés cette journée qui leur est dédiée", a expliqué le ministre Alpha Barry. En outre, Mme Jolie souhaitait, depuis plusieurs années, a-t-il affirmé, visiter le Burkina Faso. C'est chose déjà faite, puisqu'elle a passé, a-t-il dit, sa journée du 19 juin à Kaya, et celle du 20 juin, pour la célébration de la journée des réfugiés à proprement dite, au camp des réfugiés de Goudebou, près de Dori. "Elle y a eu des entretiens avec les réfugiés et touché du doigt leurs réalités et difficultés humanitaires", a mentionné le chef de la diplomatie burkinabè. A Goudebou, Angelina Jolie a invité, d'après le ministre Barry, toutes les "bonnes volontés" et les partenaires à soutenir, sans distinction, tous les réfugiés et les populations déplacées de force.

« Notre pays compte 1 million 200 mille déplacés internes et 22 mille réfugiés. Actrice de cinéma, Angelina Jolie a également eu des échanges approfondis avec le chef d'Etat sur le cinéma, notamment sur sa contribution au rayonnement du FESPACO. Le chef de l'État a donc souhaité qu'elle soit l'ambassadrice du Burkina Faso. Et elle s'y est engagée pour le faire », a soutenu le ministre Barry.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X