Guinée: Bah Oury - Lorsqu'on permet à des jeunes gens de recouvrer leur liberté, on ne peut que s'en féliciter.

Lorsqu'on permet à des jeunes gens de recouvrer leur liberté, on ne peut que s'en féliciter. Ces deux profils relativement différents mais néanmoins, quels que soient leurs itinéraires, il faut toujours donner une chance aux jeunes de pouvoir construire leur vie et avancer. Je salue la décision. Je demande à Boubacar dit "Grenade" de faire beaucoup attention, de changer de milieu, de se cultiver et de se projeter vers le futur.

En ce qui concerne Madic, c'est un jeune qui a un grand potentiel, qui a eu une expérience difficile ces derniers temps. Mais, je crois que cela fait partie des épreuves de la vie. Lorsqu'on veut être quelqu'un qui s'investi pour son pays et pour la construction de l'avenir du pays. Je lui souhaite beaucoup courage et qu'il en soit de même pour tous les détenus politiques qui sont extrêmement nombreux dans le pays.

Ceux qui sont à la Maison Centrale de Conakry tout comme ceux qui sont repartis à l'intérieur du pays, il faut que la Guinée change, dans une large mesure, de comportement vis-à-vis de ses enfants et qu'il y ait une véritable décrispation politique, ce qui permettra de construire notre pays »

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X