Ile Maurice: Meurtre de la WPC Raghoo - La MCIT attend toujours les relevés téléphoniques des protagonistes

Il avait réclamé la liberté conditionnelle dans le cadre de l'enquête sur la mort de la Woman Police Constable (WPC) Dimple Raghoo, tuée sur l'aire de stationnement de Bo'Vallon Mall en novembre 2020.

Alors que les débats sur ladite motion devaient avoir lieu en cour de district de Curepipe hier, les deux enquêteurs principaux de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et de la brigade anti-drogue (ADSU) de Rose-Belle ont demandé du temps pour revenir sur les circonstances de l'arrestation de Wazil Ally Meerkhan, qui répond de deux accusations provisoires de meurtre avec préméditation et de trafic de drogue.

Cela, étant donné, disent-ils, qu'ils ont demandé un Judge's Order afin d'obtenir des relevés téléphoniques qui permet- traient de retracer d'autres informations ou des communications faites entre les protagonistes dans cette affaire et d'autres suspects, impliqués dans ce réseau de drogue. Me Assad Peeroo, qui représente les intérêts du principal suspect, n'a pas objecté à la demande et les arguments sur la requête de liberté conditionnelle seront débattus le 13 août.

Pour rappel, la policière Dimple Raghoo s'était rendue au centre commercial de Bo'Vallon le 24 novembre 2020 dans le cadre d'une Covert Operation de l'ADSU ciblant des trafiquants de drogue. Or, l'opération avait mal tourné et la policière s'était fait écraser sous les roues de la voiture conduite par Wazil Ally Meerkhan lorsque ce dernier tentait de prendre la fuite. Il avait comme passager le suspect Dylan Carman.

«Ce n'est qu'après avoir quitté le champ de cannes qu'on a senti quelque chose se détacher de la voiture», avait dit l'habitant de la capitale. En effet, c'était le corps de la WPC qui avait été traîné sur quelques mètres depuis l'aire de stationnement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X