Tunisie: Saint-Etienne - Khazri ? Un joueur à amortir

22 Juin 2021

Le capitaine de l'équipe de Tunisie devrait toucher 2,52 millions d'euros brut par saison, moins les primes. Raison pour laquelle le club du Forez veut s'en séparer.

Avec le coach Claude Puel, c'est toujours le même discours tenu à propos de l'international tunisien Wahbi Khazri. Trop vieux à 30 ans, trop cher, trop caractériel... Bref, le coach des Verts de Saint-Etienne ne compte plus sur lui, même si le joueur a disputé des matches de qualité sur la fin de saison, se montrant particulièrement brillant et décisif même en fin de parcours de L1. Aujourd'hui, dans la perspective du marché estival, Khazri figure en bonne place sur la liste des partants, pour des raisons contractuelles surtout. Rappelons à cet effet que Khazri, transfuge de Sunderland, prêté dans la foulée au Stade Rennais, a débarqué à Saint-Etienne en 2018 en contrepartie de 7 millions d'euros.

Grassement payé, mais nullement surcoté

Libre de droit dans un an, le joueur doit être cédé par les Verts afin d'amortir quelque peu un transfert qui date de trois ans. Et selon les experts du mercato, une cession à 1,75 million d'euros, cet été, ferait l'affaire concernant un joueur qui détient le plus gros traitement financier des Verts actuellement. Toujours volet finances, la cote du joueur oscille quant à elle entre 2 et 4.5 millions, selon Transfermarkt. Ce qui est dans les cordes de clubs preneurs, surtout en Turquie où le joueur dispose de quelques touches. Jusque-là, sur ses quatre ans d'engagement, Khazri devrait toucher 2,52 millions d'euros brut par saison, moins les primes. Raison pour laquelle le club du Forez veut s'en séparer afin de dégraisser la masse salariale du club. Et pour toucher au but, Saint-Etienne est certainement disposé à faire un effort sur le montant de l'indemnité de transfert.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X