Afrique de l'Ouest: Fédération mondiale des bourses - La BRVM devient membre à part entière

La Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) est désormais membre à part entière de la Fédération mondiale des bourses (Wfe). Rejoignant ainsi huit autres places boursières africaines.

«En effet, réuni en session le 27 mai 2021, le Comité Exécutif de la Fédération mondiale des Bourses (Wfe) a approuvé la demande d'admission de la Brvm au nombre des membres de ladite Fédération. Cette admission vient couronner les efforts de la place boursière de l'Uemoa pour passer les différentes étapes afin d'obtenir la qualité de membre de l'organisation la plus représentative des places boursières travers le monde », informe un communiqué de presse de la Brvm.

« Au nom de tous nos membres et du Comité exécutif de la Wfe, j'aimerais vous souhaiter, ainsi qu'à vos collègues, une chaleureuse bienvenue en tant que nouveau membre d'une organisation véritablement mondiale. J'espère que vous et vos collègues bénéficierez de l'interaction avec les autres membres ainsi qu'avec le Comité Exécutif, et que les actions de la Wfe vous aideront à développer davantage votre institution et prospérer », a indiqué Mme Nandini Sukumar, directeur général de la Wfe, dans sa lettre de notification au directeur général de la Brvm, Dr. Edoh Kossi Amenounve.

Avec cette admission, la Brvm participera de plein droit aux activités de la Fédération notamment les conférences, réunions annuelles, assemblées générales et commissions de travail pour examiner les sujets majeurs liés au développement des marchés de capitaux à travers le monde.

La Wfe est la fédération mondiale des bourses et des chambres de compensation (Ccp) du monde entier. Elle compte plus de 250 infrastructures de marché allant de celles qui gèrent les plus grands centres financiers à celles qui gèrent les marchés frontières. Fondée en 1961, la Fédération a été créée pour contribuer au « développement, au soutien et à la promotion de marchés de valeurs mobilières organisés et réglementés afin de répondre aux besoins des marchés financiers mondiaux dans le meilleur intérêt de leurs utilisateurs ».

Parmi les membres, 37 % viennent de la région Asie-Pacifique, 43 % de l'Europe, du Moyen-Orient et d'Afrique, et 20 % sont des Amériques. Ils comprennent plus de 50 services de compensation Ccp distincts, parmi lesquels des CCP autonomes, qui garantissent collectivement que les commerçants mettent en place 1 000 milliards de dollars de ressources pour soutenir leurs positions à risque. Les bourses Wfe abritent 47 919 sociétés cotées et la capitalisation boursière de ces entités dépasse 109 000 milliards de dollars ; environ 137 000 milliards de dollars (Eob) de transactions par an transitent par les membres de la Wfe (fin 2020). La Wfe cherche à garantir des résultats réglementaires qui favorisent le bon fonctionnement des marchés des capitaux et renforcent la stabilité systémique en plus des marchés en développement. En collaboration avec ses membres, la Wfe crée et convient des meilleures pratiques et normes pour l'industrie.

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X