Algérie: Mila - Hicham Sabae, un malvoyant déterminé à décrocher le baccalauréat

Mila — Le jeune malvoyant, Hicham Sabae, (32 ans) issu de la commune de Yahia Béni Guecha (à l'Ouest de Mila) a relevé le défi en passant les épreuves du baccalauréat de la session 2021 parmi les candidats libres, confiant en ses capacités en dépit de son handicap.

"Passer les épreuves du baccalauréat fait suite au défi que j'ai relevé en reprenant mes études par correspondance après les avoir interrompus en 2008 consécutivement à mon échec aux épreuves du brevet d'enseignement moyen", a affirmé lundi à l'APS ce candidat qui a opté pour la filière des langues étrangères.

Arrivé en troisième année secondaire, ce candidat a décidé de surmonter "l'obstacle du baccalauréat", dit-il, pour rejoindre l'université dans la filière des langues étrangères qui le passionne, affirmant tirer sa détermination de l'encouragement constant de sa famille, notamment son père qui l'a encouragé à poursuivre ses études malgré son handicap et ses amis malvoyants dont le soutien a contribué également à lui donner la volonté d'aller de l'avant.

Pour se préparer à ce rendez-vous important, Hicham a rejoint le centre d'enseignement intensif des langues du centre universitaire Abdelhafid Boussouf pour consolider son apprentissage des langues étrangères, en plus de se préparer "modestement" à domicile du fait de son handicap.

Unique candidat malvoyant au baccalauréat dans la wilaya

Hicham Sabae est l'unique candidat au baccalauréat de la catégorie des malvoyants dans la wilaya de Mila, selon les services de la direction de l'éducation, ce qui lui a donné confiance en lui pour être "l'ambassadeur" des personnes aux besoins spécifiques qu'il entend, affirme-t-il, honorer en rejoignant l'université.

Pour ce candidat, passer le baccalauréat constitue "une étape décisive" à surmonter pour affirmer ses capacités, faire plaisir à sa famille et prouver à la société que la catégorie des handicapés est ambitieuse et en mesure de rejoindre l'université et poursuivre des études dans différentes filières.

Depuis dimanche, premier jour du baccalauréat, Hichem passe ses épreuves au niveau du centre réservé aux candidats libres, le CEM "bataille de Djebel Lakhdar 1956" de Mila, où il a bénéficié d'une bonne prise en charge et où une salle lui a été réservée avec la mobilisation d'un accompagnateur qui lui lit les questions et transcrit ses réponses.

Pour ce candidat, les sujets des épreuves qu'il a passées "sont à la portée de toute personne ayant consenti des efforts".

Les encadreurs du centre ont assuré que Hicham passe ses épreuves du bac conformément aux conditions dictées par la réglementation relative aux candidats aux besoins spécifiques.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X