Sénégal: Promotion de l'art au pays et à l'international - Le directeur général du Cosec fait le plaidoyer

En visite à l'exposition de l'artiste Cheikh Amath Ndiaye alias Chans'ART hier, lundi 21 juin, à la Maison de la culture Douta Seck, Mamadou Ndione, directeur général du Cosec a plaidé pour la promotion des artistes sénégalais surtout au niveau international. Ainsi, celui qui a aussi une casquette d'écrivain a en a profité pour faire un témoignage sur son ami et vedette durant ces (5) jours de vernissage.

«Ce qui se fait sur le plan culturel doit être connu», c'est l'avis du directeur général du Conseil Sénégalais des Chargeurs (Cosec). Venu visiter hier, lundi 21 juin, à la Maison de la culture Douta Seck les œuvres de son ami Chans 'ART ou encore Cheikh Amath Ndiaye pour l'Etat civil, Mamadou Ndione en a profité pour faire le plaidoyer en faveur des artistes sénégalais.

Dans sa mission d'aider tous les Sénégalais qui travaillent dans le cadre de l'importation et de l'exportation, le Cosec va d'après Mamadou Ndione, aider ces artistes à davantage développer leur talents et s'exporter à l'international. «Nous n'avons pas commencé avec Cheikh. Nous avons eu à accompagner la manufacture des arts décoratifs de Thiès. Nous allons continuer à le faire.

D'ailleurs, c'est une instruction que le chef de l'Etat a donnée à tous les établissements publics pour que ces évènements puissent accompagner les artistes dans le cadre du mécénat d'art». Avant d'ajouter: «Au-delà de les accompagner, ces œuvres qui décorent nos bureaux, nos maisons en rajoutent à la gaieté, a la beauté, également à l'utilité».

Par ailleurs M. Ndione lance un appel à toutes les structures publiques comme privées à s'investir. Revenant sur Cheikh Amath Ndiaye alias Chans 'ART, le Dg du Cosec déclare : «Cheikh Amath est quelqu'un qui compte pour moi. C'est un jeune que j'ai vu grandir dans le même quartier. Mais c'est un jeune qui au-delà de l'art charrie un ensemble de vertus et de valeurs. Cheikh est multidimensionnel et c'est pourquoi nous prions beaucoup pour que les Sénégalais découvrent l'immense talent qu'il a».

Et de conclure : «c'est un self made man qui a son métier mais également qui a une passion et cette passion, c'est l'art, c'est la peinture, c'est la création. Je l'ai toujours encouragé en lui disant qu'il faut que tu exploites cet immense talent. Les Sénégalais vont découvrir à travers cet autodidacte qu'il y a la relève qui est assurée».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X