Afrique Australe: La SADC cherche des solutions pour arrêter le terrorisme dans la région

Maputo — La présidente du Conseil des ministres de la SADC, Verónica Nataniel Dlovo, a défendu ce mardi à Maputo, au Mozambique, la conjonction des efforts pour mettre fin au terrorisme et aux autres menaces qui mettent en péril le développement de la région.

S'exprimant à l'occasion de l'ouverture de la réunion préparatoire du Sommet extraordinaire des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), qui se tiendra mercredi, dans la capitale mozambicaine, la responsable a demandé une réflexion sur ce phénomène, afin de permettre l'intégration régionale et le bien collectif.

L'Angola est représenté à la réunion par une délégation dirigée par le Secrétaire d'État à l'Intérieur, José Bamoquina Zau, comprenant le Secrétaire d'État à la Santé, Franco Mufinda, et le Secrétaire national de la SADC, Nazaré Salvador.

La présidente du CM de la SADC a souligné que la lutte contre le terrorisme et les effets du changement climatique et d'autres phénomènes nécessite un sens élevé de solidarité et de fraternité, selon la responsable, qui a toujours caractérisé l'organisation.

Elle a noté que l'agenda de l'organisation prévoit un véritable partage des responsabilités pour un avenir commun et prometteur pour la communauté.

«Nous pensons qu'il est irréaliste de penser et de projeter le bien-être et la sécurité de manière isolée », a plaidé Verónica Dlovo, également ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Mozambique.

La diplomate a également évoqué l'impact social et économique causé aux États membres par la pandémie du Covid-19, qui, selon la responsable, tend à imposer certaines contraintes à la mise en œuvre des projets esquissés par la SADC.

Plus de: ANGOP

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X