Angola: Huambo peut avoir un centre de délivrance de passeports électroniques

Huambo (Angola) — La province de Huambo, sur le plateau central de l'Angola, pourrait bientôt disposer d'un centre de délivrance de passeports électroniques, a annoncé lundi, le ministre de l'Intérieur, Eugénio Laborinho.

Le gouvernant, qui s'exprimait lors de la cérémonie d'ouverture du Centre intégré de sécurité publique (CISP) de Huambo, a informé que le système informatique du Service de migration et étrangers (SME) vise à permettre la délivrance du nouveau passeport biométrique localement, afin de répondre aux besoins de la région Centre/Sud du pays.

Il a indiqué que la stratégie s'inscrit dans le cadre de la déconcentration administrative des actes migratoires, en vue d'éviter que les documents ne soient concentrés et délivrés uniquement au siège du SME, à Luanda.

Eugénio Laborinho a fait savoir que l'action fait partie des efforts du gouvernement angolais pour surmonter les différentes difficultés rencontrées par le département ministériel.

Le ministre de l'Intérieur a assuré que des efforts sont faits pour améliorer les conditions sociales et de travail du personnel, à commencer par l'acquisition de moyens de transport pour améliorer le travail opérationnel, la construction de nouvelles infrastructures, des commissariats, des délégations, des commandements municipaux et des Unités de Protection Civile et d'incendie.

Dans ce sillage de réflexion, il a rappelé que l'inauguration du CISP - Huambo est la preuve de l'effort du Gouvernement, car il représente une avancée significative dans la réalisation des objectifs de garantir la sécurité et la tranquillité de la population du Plateau Central.

Par conséquent, il a appelé le personnel du CISP - Huambo à bien utiliser les infrastructures et les équipements technologiques disponibles, pour le bien de la population.

En marge de la cérémonie d'ouverture, dans le cadre des célébrations du 42e anniversaire du ministère de l'Intérieur, qui se célèbre ce mardi (22), le ministre Eugénio Laborinho a livré 10 motos et six véhicules d'assistance à l'infrastructure, équipés de moyens technologies de pointe.

Construit sur une superficie de 80 mètres carrés, le CISP de Huambo, dont les travaux ont débuté en septembre 2018, fait partie des stratégies du gouvernement angolais visant à renforcer les mécanismes de prévention des accidents de la route et des taux de criminalité.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X