Cote d'Ivoire: Gestion des ressources humaines - La Fonction publique pour une gestion optimale des effectifs

La ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration a présidé, lundi, au Plateau, un atelier des directeurs des ressources humaines des ministères.

Évaluer les affectations dans les ministères, déterminer un mode opératoire pratique des mises à disposition, planifier les opérations de contrôle de présence et résoudre la problématique des besoins en personnel.

C'est à cet exercice qu'ont été soumis le lundi 21 juin, à l'hôtel Seen au Plateau, les Directeurs des ressources humaines (Drh) des ministères lors d'un atelier organisé par le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration (Mfpma).

La première responsable du département, Anne Désirée Ouloto, qui présidait la rencontre, s'est réjouie de l'engagement des Drh à ses côtés et de leur détermination à faire bouger les lignes dans la Fonction publique ivoirienne.

« La gestion maîtrisée des ressources humaines constitue un axe stratégique essentiel de la gestion de la performance pour toute organisation (...). C'est pourquoi, maîtriser tous les aspects de la gestion des personnels civils de l'État, qui nous est confiée, servira de socle à la modernisation de notre administration, de catalyseur pour son efficacité et sa performance », a dit d'emblée Anne Ouloto.

L'enjeu, selon la ministre, est surtout de maîtriser les effectifs et de les déployer à des postes de travail effectifs, en vue de satisfaire des besoins réels de service, et de planifier d'avance les recrutements. « Ce sont là des exigences préalables et essentielles pour un meilleur encadrement de la masse salariale », a confié Anne Ouloto.

Au regard des préoccupations exprimées par les Drh, la ministre a proposé un retour aux fondamentaux en se réinscrivant dans le principe quasi-cardinal de la gestion des personnels civils de l'État à recruter sur la base du catalogue des mesures nouvelles.

« Nous devons, à cet effet, nous engager à définir une politique de gestion des ressources humaines civiles de l'État qui tient compte des contraintes de modernisation de notre administration. Et les Drh que vous êtes doivent être au centre de ce processus », a souligné l'autorité de tutelle.

Anne Ouloto a également préconisé la poursuite de l'élaboration du référentiel des emplois et des compétences dans l'ensemble des départements ministériels, puis insisté sur la nécessité d'accélérer le profilage et la codification des postes de travail. Elle a enfin appelé à redéfinir les modalités de la conférence de programmation avec l'implication effective des ministres techniques.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X