Centrafrique: Toujours pas de nouveau gouvernement, mais le Premier ministre consulte

En Centrafrique, six mois après l'élection présidentielle, un mois après la fin des législatives et près de deux semaines après la nomination du Premier ministre, le pays ne connaît toujours pas la composition de son nouveau gouvernement. Les Centrafricains s'impatientent, mais le nouveau locataire de la primature Henri-Marie Dondra prend son temps, le temps de recevoir en audience un large panel de personnalités.

Depuis une semaine, la Primature organise une série d'audiences dont l'ordre n'a pas été choisi au hasard.

En premier, la mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca). Il y a quelques jours, le secrétaire général de l'ONU António Guterres dénonçait « un usage excessif de la force (...) contre les civils » par les Faca et leurs alliés, ainsi que des actions « hostiles » aux casques bleus.

En seconde position, l'ambassadeur de France. Paris a récemment suspendu son aide budgétaire et une partie de sa coopération.

Dialogue

Ensuite et contre toute attente, les opposants de la COD-2020 qui ne reconnaissent pas la réélection du président Touadéra, et réclament un dialogue « inclusif », mais qui avaient jusqu'ici refusé de participer aux consultations.

Enfin les chancelleries africaines, l'ambassade de Russie, la société civile.

Le message est clair : avec le dialogue comme mode d'action, Henri Marie Dondra montre un visage d'ouverture et d'apaisement. Reste à savoir si les recommandations de ces acteurs seront prises en compte dans la composition du nouveau gouvernement.

En attendant, s'agace un membre de la société civile, « l'administration tourne au ralenti, car tout le monde attend de savoir s'il sera reconduit. »

Plus de: RFI

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X