Gabon: Mékambo - Meurtre de l'éco garde - Le fugitif a été appréhendé

Les forces de défenses nationales ont réussi à arrêter Rigobert Rufin K. le présumé meurtrier de l'éco garde tué à Mekambo. C'est dans la zone frontalière entre le Gabon et le Congo, précisément au village Ekata, que le fugitif a été appréhendé.

L'enquête avait été ouverte juste après le meurtre de Jean François N. A, écogarde de l'agence nationale des parcs nationaux (ANPN), tué le 29 mai dernier à Mekambo. Après le drame, le conseiller pédagogique auteur du crime avait pris la poudre d'escampette pour se réfugier dans la forêt, et fuir ainsi la justice.

C'est à l'aide de son arme à feu de type calibre 12 que le meurtrier a ôté la vie à l'agent de l'ANPN en service. Les raisons qui ont motivé Rigobert Rufin K. de poser cet acte criminel sont encore méconnues, mais à présent qu'il a été rattrapé par les forces de défense nationales, il répondra de ses actes devant les tribunaux.

Il est important de rappeler que meurtre de l'éco garde a eu lieu au lendemain du soulèvement de la population de Mekambo, suite au conflit homme faune qui perdure dans cette partie du pays.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X