Cameroun: Epidémie de rougeole - Plus de 200 cas déclarés dans le pays

Les localités de Yokadouma dans la région de l'Est et de Ntui dans le Centre sont particulièrement touchées selon l'état des lieux dressé le week-end dernier par le programme élargi de vaccination.

214 cas de rougeole confirmés et 1347 cas suspects recensés en l'espace de quelques semaines sur l'ensemble du territoire national. Sept régions sont actuellement touchées d'après la récente situation épidémiologique de la rougeole au Cameroun dressée le week-end dernier par le Programme élargi de vaccination (PEV). Le rapport parle de 43 cas dans les districts de santé de Ntui, Mfou et celui de la Cité-verte dans la région du Centre, de 37 cas testés positifs à Bankim, Banyo et Ngaoundal dans l'Adamaoua, 18 cas à Malentouen et Foumban dans l'Ouest, 16 victimes à Maga, Mogode et Kousseri dans l'Extrême-Nord et de dix cas à Edéa dans Littoral. Suivi de neuf autres cas dans le Sud, cinq au Nord, sept dans le Sud-Ouest et quatre dans le Nord-Ouest. La région de l'Est occupe cependant la première place avec 96 cas enregistrés dans les localités de Yokadouma, Bertoua, Moloundou. Le rapport du Pev indique que 78% des victimes sont âgés entre 9 mois et 9 ans, avec un pourcentage de 75% des cas non vaccinés.

Parmi les 43 cas notifiés dans la région du Centre, l'aire de santé de Nyamoko dans la localité de Ntui à elle seule est affectée par 41 cas positifs avec 26 victimes recensées dans le village de Nyabidi. Après investigation, les agents du PEV affirment qu'aucun enfant dans cette zone n'a été vacciné contre la rubéole et la rougeole, ni en routine ni lors des campagnes. La situation épidémiologique fait d'ailleurs état d'une très faible adhésion des populations à la vaccination depuis le début d'année. Quatre décès confirmés et 28 autres suspectés ont d'ores et déjà été enregistrés sur l'ensemble du territoire. Une riposte locale est actuellement menée dans les districts de santé concernés.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X