Afrique: Coupe de la Confédération - Du mauvais Coton

Dimanche dernier à Yaoundé, le club de Garoua a été submergé par la Jeunesse sportive de Kabylie dans tous les secteurs du jeu.

Décidément, Coton Sport de Garoua n'y parvient pas face à la Jeunesse sportive de Kabylie (Jsk). En l'espace de trois mois, les deux équipes se sont rencontrées à trois reprises. Dans chacune des confrontations, le club camerounais s'est incliné sur un but d'écart. La dernière défaite en date remonte à dimanche dernier au stade Ahmadou Ahidjo pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe de la Confédération. Coton Sport s'est incliné un but contre deux. Une défaite qui ne souffre d'aucune contestation. L'expérience et la force collective ont cruellement fait défaut à l'équipe entraînée par Souleymanou Aboubakar.

En première période, Oussama Benbot, le gardien de but de la Jsk, n'a pas eu l'opportunité de chauffer ses gants. En effet, Coton Sport n'a tenté qu'un seul tir durant les 45 premières minutes (c'était l'ouverture du score de Lambert Gueme Araina). La faute au style imposé par le club algérien. Un jeu de possession à partir de la défense et gagnant en percussion dans les 30 derniers mètres. Le club de la Bénoué a souffert du jeu direct du milieu de la Jsk et de l'explosivité des joueurs de flancs adverses. Les appels du capitaine Rida Bensayah, dans le dos des latéraux Mamoudou Abbo et Thomas Etta Bawak, débouchaient systématiquement sur une occasion nette de but des Canaris. Comme sur le but refusé à Malik Raiah la 39e minute pour une position de hors-jeu après consultation de la VAR.

La VAR plutôt muette sur la situation litigieuse de la 71e minute où il est difficile d'affirmer ou non avec certitude si le ballon dévié par Lambert Gueme Araina vers le but algérien avait entièrement franchi la ligne. Une situation de jeu qui est intervenue contre le cours du jeu. La triplette Tchuente-Oukine-Sibiri littéralement absorbée, n'a pas joué son rôle de courroie de transmission entre la défense et l'attaque. A certains moments, la question de la fraîcheur physique des Vert et Blanc s'est posée. Tellement les joueurs algériens se sont montrés plus prompts et conquérants dans la conquête du ballon. En outre, la mauvaise copie de Coton Sport est entachée par des erreurs individuelles coupables sur les deux buts concédés. Le gardien de but Narcisse Nlend se troue doublement sur le corner et le centre à l'origine du premier but. Une mauvaise relance au milieu de terrain offre une situation de trois contre deux à la Jsk qui marque sur une malencontreuse intervention d'Aurelien Etame Ngombe. Une remobilisation s'impose dans tous les compartiments du jeu pour montrer un visage plus reluisant ce dimanche à Alger pour le match retour. Dos au mur, Coton Sport est dans l'obligation de gagner en marquant un minimum de deux buts. Une mission qui s'annonce difficile.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X