Tunisie: Hichem Mechichi - « Il n'est pas question de toucher à la ligne éditoriale de Shems FM »

22 Juin 2021

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a déclaré, mardi, sur les ondes de la Radio « Shems FM » que l'opération de cession des participations publiques détenues dans le capital de la Radio Shems FM « concerne la régularisation de la situation administrative et financière ».

« Il n'est pas question de toucher à la ligne éditoriale de la radio Shems FM », a-t-il soutenu.

Al-Karama Holding, société qui gère les biens confisqués de la famille de l'ancien président Zine El-Abidine Ben Ali, a annoncé, lundi, avoir cédé les parts de l'État dans le capital de la société Tunisia Broadcasting Radio « Shems FM » au profit du Groupe Maxula, représentée par Raouf Jaouadi, Directeur général de la société Maxula Capital.

Les deux parties ont signé, lundi, le contrat de cession.

Al-Karama Holding a précisé que le transfert de propriété n'interviendra réellement qu'après la levée des conditions suspensives contenues dans l'acte de cession et l'obtention de l'accord de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle, conformément au décret-loi n° 116 de l'année 2011, relatif à la liberté de la communication audiovisuelle et portant création de la HAICA.

Al-Karama Holding est chargée de céder, pour son propre compte ou le compte de l'État, de toutes les sociétés confisquées à la famille de l'ancien président Zine el-Abidine Ben Ali après la révolution de 2011.

Rappelons que le personnel et les journalistes de la Radio « Shems FM » ont exigé, lors d'un mouvement de protestation en mars dernier, que le processus de cession des parts de l'État dans le capital de la radio soit tranché.

Ils ont accusé le ministre des Finances, en tant que président de la commission de gestion des biens confisqués, d'entraver l'opération de cession et de persister à nier l'existence d'offres alors que Al-Karama holding a annoncé le choix d'un groupe d'investisseurs.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X