Tunisie: "Nous souhaitons que la Tunisie réadmette ses ressortissants en situation irrégulière" ( Ambassadeur de France en Tunisie)

Tunis — La France souhaite que la Tunisie puisse réadmettre ses ressortissants se trouvant en situation irrégulière, en particulier, "ceux qui représentent une menace sécuritaire", a déclaré, mardi, l'ambassadeur de France en Tunisie, André Parant, estimant que le retour de ces ressortissants tunisiens à leur pays « n'est en aucun cas un sujet de crispation majeure avec les autorités tunisiennes ».

Interrogé sur la question migratoire et la mobilité entre la Tunisie et la France, lors d'une rencontre avec la presse sur le bilan du 3ème Haut Conseil de Coopération et les perspectives des relations franco-tunisiennes, l'ambassadeur a assuré que le dialogue reste le cadre idoine pour trouver des solutions concernant ce dossier.

Pour ce qui est de la mobilité, le diplomate a indiqué que la France n'a aucunement la volonté d'empêcher les tunisiens de se rendre sur son territoire ou de limiter leurs circulations. « Seule la migration illégale nous pose problème. Nous souhaitons rester un pays ouvert, notamment pour les étudiants et les jeunes professionnels tunisiens », a-t-il déclaré.

Il a , dans ce cadre, rappelé que le nombre d'étudiants tunisiens en France s'élève actuellement à 13 mille, soit la 4e nationalité d'étudiants en France, après les chinois, les marocains et les algériens.

« Ce que nous attendons de la Tunisie, c'est qu'elle fasse le maximum pour lutter contre la migration irrégulière », a-t-il déclaré, soulignant la prédisposition de son pays à aider davantage les autorités tunisiennes afin de mieux contrôler les flux migratoires, au départ de leurs côtes.

« La Tunisie reste le seul pays avec qui nous avons une politique de mobilité aussi ouverte. Nous délivrons annuellement 150 mille visas de circulation par an à ce pays », a-t-il encore ajouté, précisant, que l'activité de délivrance des visas reprendra son cours normal dès que les circonstances sanitaires le permettront.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X