Afrique: Festival de Cannes - "Interrogatoire secret" programmé au Short Film Corner

« Lingui, les liens sacrés », film de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad), en lice pour la Palme d’or au Festival de Cannes 2021.

Drame de seize minutes, la réalisation du Kinois Junior Kapinga est au nombre des huit films du catalogue « Talentueuses Caméras d'Afrique » programmés dans le cadre du forum dédié au court métrage en plein cœur du marché du film.

Court métrage en français, sous-titré en anglais, Interrogatoire secret a pour personnage principal Diana, rôle joué par Rachel Kiesse Mbangu. Diana vit un drame : elle est surprise d'apprendre sa séropositivité è la suite d'un dépistage. Elle n'en revient pas d'être atteinte du VIH-sida en dépit de sa virginité. Fouiller dans ses souvenirs, c'est le seul moyen qui lui reste pour découvrir l'origine de son mal. Produit par Bimpa Production dans le cadre de son atelier cinéma « De l'idée au film », cette fiction est le second film du jeune réalisateur achevé en janvier de cette année.

Junior Kapinga se prépare à prendre part à la 74e édition du Festival de Cannes qui se tiendra du 6 au 17 juillet au Palais des Festival. Son film, Interrogatoire secret, est repris dans le grand catalogue composé de 807 films variés, créatifs et prometteurs élaboré cette année par le Short Film Corner. Il s'agit d'un forum dédié à des « rencontres professionnelles, ateliers et panels autour de thématiques telles que la distribution, la co-production ou encore la diffusion en Festival » dans le marché du film. Cet espace met à disposition des programmateurs, distributeurs et acheteurs présents à Cannes un véritable panorama de la création mondiale. Les « Talentueuses Caméras d'Afrique » est l'un des quarante catalogues qui compose l'ensemble de la programmation du Short Film Corner. Et donc, Interrogatoire secret fait partie des huit films des « Talentueuses Caméras d'Afrique ». Il sera vu dans la semaine du lundi 12 au vendredi 16 juillet en marge de la sélection des courts métrages en compétition.

Développé par l'Agence culturelle africaine (ACA), les « Talentueuses Caméras d'Afrique » est un programme dont le but est de favoriser l'émergence des jeunes talents d'Afrique en leur offrant une visibilité internationale. La sélection de court métrage est une nouvelle section de ce programme lancé en 2019. Grâce à la programmation d'Interrogatoire secret au Short Film Corner dont la vocation est de « promouvoir les talents du court métrage et de faire le lien entre création et industrie », Junior Kapinga va entrer en interaction avec d'autres professionnels du cinéma. C'est l'avantage offert par le Short Film Corner qui, à défaut d'être une sélection ou une compétition se présente comme un marché du film qui présente de réelles opportunités pour les réalisateurs invités à l'instar du jeune congolais.

Interrogatoire secret dans la VideoLibrary de Cannes

Pour le producteur Tshoper Kabambi, directeur de Bimpa Production, c'est une joie de voir Interrogatoire secret intégrer la VideoLibrary de Cannes Court Métrage. Le drame congolais sera donc désormais dans ces archives qui rassemblent toutes les sélections cannoises. Il s'agit tout à la fois des sections Compétition officielle, Cinéfondation, Semaine de la critique, Quinzaine des réalisateurs, sans oublier les films du catalogue marché du Short Film Corner dans lequel Interrogatoire secret est repris.

Notons que la 74e édition du Festival de Cannes dont l'affiche est une photographie du célèbre réalisateur américain Spike Lee, président du jury, est tenu pour « l'événement cinéma le plus attendu de l'année ». En effet, le plus grand festival de cinéma au monde habituellement organisé en mai, carrément annulé l'an dernier, se tiendra finalement ce mois de juillet. Cette première édition post-confinement marque un retour significatif pour l'ensemble de l'univers de la culture mis à mal l'année dernière et pas qu'en France. Pour tous, le souhait ultime est de sortir de cette pandémie qui a porté un coup au secteur culturel, une première si inattendue et à l'échelle mondiale.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X