Congo-Brazzaville: Niari - Les acteurs de la société civile édifiés sur les techniques d'enquêtes

L'Agence française de développement (AFD) a organisé, du 18 au 19 juin à Dolisie, un séminaire de renforcement des capacités en faveur des acteurs de la société civile du département du Niari sur le thème "La planification des projets et techniques d'enquêtes".

Ce séminaire s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de structuration et de consolidation de la plateforme dénommée « Dette ». Celle-ci bénéficie de l'appui financier de l'AFD en partenariat avec le Programme concerté pluri acteurs.

Parlant de la planification des projets, le consultant Marc Bassilazola a laissé entendre qu'un projet est avant tout une conception des moyens qu'on croit utiles pour exécuter ce qu'on envisage. Pour ce faire, a-t-il renchéri, il faut se fixer des objectifs et savoir comment les mettre en œuvre à partir des indicateurs qui sont des éléments permettant d'apprécier les buts qu'on s'est fixés.

« Dans le volet de planification des projets, c'est l'aspect suivi et évaluation qui est important. Il va falloir bien les définir pour savoir ce qui est livrable ou non pour la mise en œuvre du projet. Les indicateurs favorisent donc la vérification des sources d'information », a-t-il signifié aux participants.

Quant à la conduite de l'enquête, Marc Bassilazola a souligné que mener une enquête sur le terrain nécessite au préalable une préparation, comme définir tout ce dont vous avez besoin en matériel, en équipements, et en finance pour monter un budget. Ensuite, la connaissance du terrain où se situe le projet s'avère nécessaire pour qu'une équipe des acteurs de la société civile fasse son enquête en toute objectivité en passant par la préparation, la collecte des données, la phase de saisie, de l'exploitation du document, l'analyse de ces données et leur diffusion.

Marc Bassilazola n'a pas manqué de dégager l'intérêt de ce thème. Il a déclaré que ses prédécesseurs ont donné la possibilité aux acteurs de la société civile de défendre les intérêts des citoyens auprès des personnes physiques ou morales qui s'intéressent à la Dette.

Au terme du séminaire, les résultats du suivi et d'évaluation vont permettre d'apporter des éléments qui enrichiront le plaidoyer. Il faut rappeler que l'activité s'est tenue dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X