Congo-Brazzaville: Don de sang - L'association Lisanga 242 sauve des vies au CHU de Brazzaville

Dans le cadre de la commémoration en différé de la Journée mondiale du donneur de sang, l'association Lisanga 242 a fait un don de sang, le 20 juin, au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU).

L'appel au don de sang lancé par l'association Lisanga 242 a eu de bons résultats, car plus d'une cinquantaine de membres de cette organisation juvénile s'était mobilisée à la banque de sang, au Centre hospitalier et univesitaire de Brazzaville(CHU), pour faire ce don volontaire et bénévole. Objectif : sauver des vies au sein de cette structure.

« Ce n'est pas la première fois que nous faisons un don de sang. Nous avons inscrit l'acte de donner du sang dans nos programmes d'activités. En donnons du sang nous répondons à l'appel du gouvernement congolais qui encourage les organisations et les individualités à sauver des vies car il n'existe pas du sang artificiel. Il y a cinq ans que nos membres accomplissent ce geste », a indiqué Ulrich Mickya, secrétaire général de l'association Lisanga 242.

Selon les spécialistes, un donneur bénévole du sang est toute personne dont l'âge varie entre 18 et 60 ans, jouissant d'une bonne santé. Cette personne va être déclarée par le service de sélection de donneurs bénévoles du sang.

Faire un don de sang n'est pas seulement un geste altruiste. Cela réduit le risque d'infarctus et même de cancer.

« Beaucoup de femmes souffrent du cancer, alors donner du sang peut réduire aussi le risque de développer certains cancers. En effet, le don contribue à réduire les réserves de fer », a précisé Sonia Etoka, secrétaire générale adjointe en charge de la coopération de Lisanga 242.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X