Niger: Le groupe EI revendique une attaque à Niamey

Le groupe jihadiste de l'Etat islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) a revendiqué mardi une attaque commise le 12 juin à Niamey contre le domicile du président de l'Assemblée nationale du Niger, au cours de laquelle un de ses gardes du corps avait été tué.

"Un détachement de sécurité des soldats du califat a attaqué la maison du président du Parlement (...) du Niger à Niamey (...) à l'aide d'armes automatiques, tuant un de ses gardes et en blessant un autre", affirme l'Iswap dans un communiqué publié par Site, organisme spécialisé dans la surveillance des sites internet jihadistes.

A La Une: Niger

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X