Afrique: Vers un vaccin anti-Covid-19 produit en Afrique?

L'Afrique a besoin d'un accès rapide à des vaccins Covid-19 sûrs et efficaces (image d'archive).

C'est la première étape pour que le continent africain puisse fabriquer lui-même ses propres vaccins contre le Covid. Cyril Ramaphosa, le président sud-africain qui se bat déjà pour la levée des brevets, a annoncé lundi 21 juin, lors d'un point de presse de l'Organisation mondiale de la Santé, la mise en place d'un centre de transfert de technologies pour des vaccins à ARN messager.

En Afrique du Sud, le président s'inquiète de la troisième vague de coronavirus qui touche actuellement le pays. Au cours des dernières 24 heures, 6 000 nouveaux cas ont été recensés dans la seule province du Gauteng. Lors d'un point presse de l'OMS, Cyril Ramaphosa a annoncé qu'une première étape vient d'être franchie, pour que le continent africain soit capable de produire des vaccins contre le Covid-19. L'Afrique du Sud a été choisie pour accueillir le premier centre de transfert de technologie pour des vaccins anti-Covid à ARN messager. Cyril Ramaphosa a justifié la création d'une capacité régionale de production de ces vaccins.

Ramaphosa pointe une inégalité qui persiste dans le monde

« On voit bien qu'on ne peut pas compter sur les vaccins fabriqués en dehors de l'Afrique, parce qu'ils ne viennent jamais », déclarait hier le président d'Afrique du Sud, pays qui concentre à lui seul 35% des cas de Covid recensés sur le continent africain. Cyril Ramaphosa plaide pour une levée temporaire de la propriété intellectuelle, et dénonce les inégalités dans l'accès aux vaccins contre le Covid-19, entre pays développés et en développement :

Les pays du Nord, ceux qui ont des économies plus développées, ont maintenant réussi à vacciner plus de 50% de leur population, alors que les pays en développement, eux, luttent toujours. Ils luttent pour avoir accès à des vaccins. Ce que nous voulons dire, c'est que ce nationalisme autour des vaccins doit prendre fin. Parce que nous faisons face ensemble à cette pandémie, tout autant que nous sommes, à travers le monde.Nous avons besoin de solidarité. Nous avons besoin d'un accès équitable aux vaccins. Mais nous avons aussi demandé une levée de la propriété intellectuelle sur les vaccins, ce que l'Organisation mondiale de la Santé soutient, pour permettre à tous les pays qui le peuvent de fabriquer des vaccins

Ce centre de transfert de technologie, qui vient d'être annoncé et va être basé en Afrique du Sud, doit remédier à ce problème. Il est porté par un consortium sud-africain, qui regroupe des sociétés de biotechnologie, un réseau d'universités et des centres africains de contrôle des maladies. Des centres qui fournissent un savoir-faire et une formation aux fabricants locaux. Il s'agit d'une première étape, il faudra toutefois patienter encore un peu, pour que le projet se concrétise... et que des vaccins soient produits en Afrique du Sud. De 9 à 12 mois, si tout se déroule comme prévu, selon la cheffe scientifique de l'OMS.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Ghebreyesus, voit dans l'annonce de ce centre une « très bonne nouvelle pour l'Afrique », tout en précisant qu'à court terme, « nous devons faire tout notre possible pour augmenter la production et la distribution équitable de vaccins à travers Covax ».

South Africa welcomes and thanks you for the opportunity to host a vaccine technology transfer hub and to build on the capacity and expertise that already exists on the continent to contribute to this effort.https://t.co/2M2woSz9OI

- Cyril Ramaphosa 🇿🇦 #StaySafe (@CyrilRamaphosa) June 21, 2021

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X