Algérie: Vers l'élaboration d'un guide sur la prise en charge des enfants autistes

Alger — La Déléguée nationale à la promotion et à la protection de l'enfance, Mme Meriem Cherfi, a fait état, mardi à Alger, d'un projet d'un guide sur la prise en charge des enfants souffrant de troubles autistiques pour l'unification des efforts des acteurs dans ce domaine.

Ce guide est dédié aux spécialistes concernés par cette catégorie d'enfants en vue de "l'unification des efforts pour une meilleure prise en charge des autistes", a fait savoir Mme Cherfi qui présidait, aux côtés du représentant du Bureau du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) en Algérie, Isselmou Boukhari, les travaux d'une journée d'études sur les troubles autistiques, organisée par l'Organe national de protection et de promotion de l'enfance (ONPPE).

Insistant sur l'impérative "conjugaison des efforts de tout un chacun" dans le domaine de la prise en charge des enfants autistes et l'accompagnement des parents de ces enfants, la même responsable a plaidé pour le dépistage précoce des troubles autistiques pour une meilleure prise en charge et l'intégration de cette catégorie dans le milieu scolaire et dans la société".

Elle a relevé, en outre, "le principal acquis" réalisé au profit de cette catégorie, grâce aux "orientations du président de la République", données lors de la réunion du Gouvernement tenue en mai dernier, notamment pour la concrétisation de plusieurs mesures, dont la création d'un Centre National de Référence de l'Autisme et d'une Ecole Nationale Supérieure pour la Formation d'Enseignants spécialisés dans le domaine de l'autisme.

Mme Cherfi a rappelé également la commission thématique chargée de la santé mentale de l'enfant installée en 2019 au niveau de l'ONPPE qui est composée de médecins, de spécialistes, de psychologues et des acteurs de la société civile et qui a abordé, depuis sa création, la question de la santé mentale de l'enfant.

Pour sa part, M. Isselmou Boukhari a salué les efforts de l'Algérie dans le domaine de la prise en charge de l'enfant et de l'adolescent, soulignant l'engagement de l'UNICEF à poursuivre son appui à ses efforts.

De son côté, le chef de service de pédopsychiatrie à l'hôpital de Chéraga (Alger ouest), Pr. Madjid Tabti, a soutenu que la prise en charge des enfants autistes exigeait l'intervention de plusieurs spécialistes, rappelant l'importance du dépistage précoce des enfants autistes et la formation des spécialistes et intervenants dans le domaine de la prise en charge de cette catégorie.

Il a souligné, en outre, "la hausse permanente" du nombre d'enfants autistes, d'où l'impératif de mobiliser davantage de ressources humaines et matérielles et de mettre en place des centres spécialisés pour une meilleure prise en charge de cette catégorie dans la société.

Lors de cette rencontre, il a été procédé à l'installation de 4 ateliers de travail pour l'examen de l'importance de la prévention, du diagnostic et du dépistage dans le cadre de la prise en charge des enfants autistes, outre l'intégration sociale et scolaire de cette catégorie, en se basant sur le volet de la formation et de la recherche dans ce domaine.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X