Congo-Brazzaville: Coupe Davis - Le pays dans le dur

L'apprentissage continue pour les tennismen congolais. Après avoir courbé l'échine face aux Angolais, les Congolais ont concédé une deuxième défaite ce 22 juin face à l'Ouganda 3-0.

Duhamel Franklin Biboussy a été battu en deux manches par Franck Tayebwa (6-0, 6-0). Brasny Ntomosso a subi le même sort face à Boris Aguma (6-1, 6-1). En double, la paire Christ Geovhany Mezenga Lentom/ Brasny Ntomosso a courbé l'échine face à Boris Aguma/Simon Peter Ayella (6-0 et 6-4).

« Ce n'est pas un secret pour personne. On savait qu'en participant à cette édition de la Coupe Davis, on était très mal loti. Pour nous ce sont les résultats tout à fait normaux. Dans le tennis, il n'y a pas que la condition physique, il y a la technique et la tactique mais nos joueurs apprennent. C'est au contact qu'on s'améliore », a commenté Christian Mayama, le capitaine des Diables rouges.

Le Sénégal s'est bien repris après sa défaite lors de la première journée, en battant cette fois-ci le Gabon 3-0. Seydina André a pris le meilleur devant Willy Lebendje en deux manches (6-4 et 6-2). Nicolas Jadoum de nationalité française a dominé Lyold Obiang Ondo également en deux manches (6-2, 6-2).

« J'ai fait un bon début de match après je me suis facilité la tâche en gagnant en deux sets. Le niveau est très élevé car nous sommes dans un groupe difficile. Mais notre ambition est de chercher la qualification ici pour passer en division supérieure », a déclaré Nicolas Jadoum après sa victoire. Dans la foulée, la paire sénégalaise composée de Seydina André et Yannick Languila a dominé en double Aymar Hugor Biyamba Nzila Star/ Paterne Ogombé (6-0, 6-0).

Après sa victoire face au Congo le lundi, l'Angola dans le groupe A s'est inclinée face au Botswana 3-0. Denzel Seetso n'a laissé aucune chance à Nicolau Monteiro (6-3, 6-1). Tsholofelo Tsiang a eu raison de Fernando André deux sets à un (7-5, 3-6 et 6-3). Thato Holmes et Tshepo Mosarwa ont donné plus d'ampleur à cette victoire en s'imposant en double (6-4,6-2) face à Fernando André et Nicolau Monteiro.

Dans le court n°4, la Côte d'Ivoire a pris le meilleur sur le Cameroun 2-1. Abdoulaziz Bationo a battu Etienne Teboh en deux sets (6-3, 6-3). Eliakim Coulibaly a confirmé face à Nkwenti Blaise Ngwohoh (6-1, 6-1). C'est en double que le Cameroun a sauvé les meubles grâce à la paire Boriss Kamdem et Nkwenti Blaise Ngwohoh qui a dominé Abdoulaziz Bationo et Sibi Junior Soumahoro deux sets à un (5-7, 6-3 et 7-5.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X