Congo-Brazzaville: Pool - 1,2 million de dollars pour financer un nouveau projet communautaire

Le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants (Hcrec) et l'ambassade des Etats-Unis au Congo ont signé, le 22 juin à Brazzaville, un accord de 1,2 million de dollars américains. L'enveloppe servira à financer quelques projets d'intérêt social dans le département du Pool, dans le cadre du processus de désarmement, démobilisation et réintégration (DDR).

« J'ai le plaisir d'annoncer, aujourd'hui, le lancement d'un projet de 1,2 million de dollars US dans le département du Pool. Cet argent viendra renforcer les efforts visant à stabiliser l'économie, les services de santé et bien d'autres secteurs sociaux », a indiqué la chargée d'affaires à l'ambassade des USA au Congo, Ellen Thorburn.

Le projet communautaire est mis en œuvre par l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), pour une durée de deux ans. Il vise le relèvement communautaire des populations vulnérables du département du Pool. Ce projet rejoint d'autres actuellement en exécution dans cette contrée dans le cadre de l'accompagnement du processus de paix dans le Pool.

« Le projet lancé porte sur le relèvement communautaire du Pool, longtemps affecté par des crises armées. Il s'agira de développer des initiatives publiques dans la santé ; l'éducation ; les moyens de subsistance durable et la sécurité alimentaire. Cet accord a pour objectif de consolider la paix et la sécurité sociale dans cette partie du pays », a déclaré le haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants, Euloge Landry Kolélas.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X