Burkina Faso: Examens Scolaires 2021 - Plus de 770 mille candidats en quête d'un diplôme

Le ministre Stanislas Ouaro (premier plan) face à un candidat du CEP, a vérifié les scellés de l'enveloppe contenant l'épreuve avant l'administration.

Le ministre de l'Education nationale, de l'Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales, Stanislas Ouaro, a lancé officiellement les examens du CEP, du BEPC, du CAP et du BEP, le lundi 22 juin 2021 à Ouagadougou, au groupe scolaire Saint Viateur.

770 629 candidats prennent part aux épreuves des différents examens pour la session 2021. Ils sont 451 502 candidats pour le CEP (54% de filles), 301 357 pour le BEPC (56 % de filles) et 17 770 dont 38 % de filles pour le CAP et BEP. Au groupe scolaire Saint Viateur, les épreuves ont été officiellement lancées pour le CEP au jury 3 et puis celui du BEPC au jury 18, respectivement par Adelle Zerbo, Adama Ouédraogo et le ministre en charge de l'éducation nationale, Stanislas Ouaro. Pour le CEP, l'épreuve de rédaction, il est demandé aux candidats de raconter une séance de montée du drapeau dans leur établissement. Et pour le BEPC, c'est l'épreuve de dictée dont le titre est "La poste coloniale" porte la griffe de Baba Hama.

Après avoir souhaité une très belle session aux candidats, le ministre Ouaro leur a prodigué des conseils en les invitant notamment à rester concentrés. « Nous avons travaillé à ce que dès septembre 2020, les cours reprennent pour certains et octobre pour les autres. Nous avons tout mis en œuvre pour que les programmes puissent s'achever. De ce point de vue, nous pensons que les candidats sont prêts».

Et le ministre d'expliquer que pour l'organisation des examens, toutes les conditions sont réunies, même s'il subsiste quelques difficultés. «Il nous a été signalé que dans les Hauts-Bassins, il y a une localité où il pleut toujours et les élèves du secondaire qui sont plus de 140 ont du mal à pouvoir traverser pour aller composer », a confié le ministre. Il a rassuré que tout sera mis en œuvre pour leur permettre de passer l'examen.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X