Burkina Faso: Au moins 11 policiers tués dans une attaque dans le Centre-Nord

Policiers burkinabès (archive)

Au Burkina Faso une dizaine de policiers tués dans la région du Centre-Nord. Les policiers qui assuraient la relève d'une équipe a été la cible des hommes armés dans l'après-midi du lundi 21 juin. Selon un bilan fourni par le ministre de la sécurité, 11 policiers ont été tués au cours de l'attaque, quatre policiers sont également portés disparus.

L'attaque s'est déroulée dans l'après-midi ce lundi 22 juin autour de 15 h heure locale selon un communiqué du ministre de la sécurité. C'est entre la commune de Barsalogo et la localité de Foubé que les hommes armés ont tendu l'embuscade. Les policiers devaient relever une autre équipe qui était en mission de sécurisation dans la commune de Yirgou.

#Communiqué

Le lundi 21 juin 2021 aux environs de 15h, une équipe de relève de la police nationale a été la cible d'une embuscade tendue par des individus armés sur l'axe Barsalogo-Foubé, région du Centre nord. Le bilan provisoire fait état de 11 policiers tués. pic.twitter.com/wMlLFnmmCb

- SIG Burkina Faso (@sigbf) June 22, 2021

Selon les témoignages des rescapés, les assaillants ont encerclé l'équipe de police. Les combats se sont engagés et les hommes armés ont utilisé une roquette contre l'un des véhicules de la police. Constatant la supériorité de la puissance de feu des assaillants, les policiers ont dû battre en retraite, explique notre source.

Sept policiers sains et saufs sur 22

Après l'attaque, sur les 22 éléments de la police nationale qui composaient l'équipe, seuls sept policiers ont été retrouvés sains et saufs et quatre personnes manquent toujours à l'appel selon un bilan provisoire officiel. Sur les cinq véhicules qui composaient le convoi, un seul a été retrouvé, mais calciné, selon d'autres sources sécuritaires.

Les opérations conjointes avec les forces armées sont toujours en cours selon le ministre de la sécurité pour retrouver les policiers portés disparus.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X