Sahara Occidental: L'Armée sahraouie poursuit ses attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines

- Les unités de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) ont poursuivi mardi leurs attaques contre les positions de l'armée d'occupation marocaine tout au long du mur de sable, indique le communiqué militaire n 223 du ministère sahraoui de la Défense.

Selon le communiqué rapporté par l'Agence de presse sahraouie (SPS), "des unité avancées de l'APLS ont mené des attaques, lundi, contre les positions de l'armée d'occupation marocaine au niveau d'un point d'alerte dans la région de "Lemkhibthat" (secteur de Guetla), la région de Doumes (secteur El Bekari) et la région de Lakad (secteur Mehbes).

Des bombardements ont également ciblé les positions des forces de l'occupation marocaine dans les régions de Stila Ouald Bouakrine ayant permis aux forces sahraouies de détruire une base, ajoute la même source relevant que des colonnes de fumées ont été aperçues depuis cette base.

L'Armée sahraouie a bombardé également les positions des forces de l'occupation dans la région de Oudi Bechrarek (secteur Frissa), selon la même source.

L'APLS poursuit ses attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain, qui ont subi des pertes matérielles et humaines considérables le long du mur de la honte", conclut le communiqué.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X