Congo-Kinshasa: Démocratie - Vers la création du Haut-commissariat à la réforme de la gouvernance électorale

Le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, a annoncé le 21 juin la création, dans les tout prochains jours, d'un Haut-commissariat à la réforme de la gouvernance électorale. La nouvelle structure prendra en compte toutes les recommandations issues des différentes concertations politiques.

Parmi les batailles que le gouvernement entend gagner pendant les cinq années à venir figure l'instauration d'une démocratie consensuelle. Ce qui passera, sans nul doute, par la consolidation des acquis démocratiques et le respect des calendriers électoraux.

En effet, après la présidentielle du 21 mars dernier, le Congo organisera dans douze mois les élections législatives et locales pour renouveler le Parlement et les assemblées locales. « Comme lors de la présidentielle, nous souhaitons que ces élections se déroulent dans la paix et la transparence. C'est pourquoi, certains paramètres qui doivent concourir à la bonne préparation de ces élections seront pris en compte dans les meilleurs délais », a annoncé Anatole Collinet Makosso.

Selon lui, une réflexion sera menée sous peu, en vue d'apporter les réformes nécessaires au processus électoral dans le pays. Ainsi, un rapport complet devra être élaboré et déposé sur la table du gouvernement avant la fin de l'année. Destiné, entre autres, à la prise en compte des recommandations issues des différentes concertations politiques, le Haut-commissariat à la réforme de la gouvernance électorale sera la bienvenue pour les acteurs politiques nationaux. Surtout ceux de l'opposition qui revendiquent à tout moment la mise en œuvre des recommandations des précédentes concertations dont la biométrie.

Pour ce faire, le chef du gouvernement dit avoir besoin de l'adhésion de tous, y compris des membres de l'opposition, tant parlementaires qu'extra-parlementaires. « La démocratie, par définition, est faite des luttes d'idées. La voix de l'opposition sera donc entendue. D'ailleurs, sa prise en compte dans la composition du gouvernement témoigne de l'esprit d'ouverture de ma famille politique et traduit l'importance que nous accordons à l'unité dans la diversité », a-t-il conclu.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X