Afrique: Mercato 2021 - Sept footballeurs africains très convoités

Le marché estival des transferts de footballeurs s'est ouvert début juin et s'achèvera fin août, dans la plupart des grands championnats européens. Certains joueurs africains semblent particulièrement convoités durant ce mercato. En voici sept.

Patson Daka (Zambie)

Auteur de deux superbes saisons avec le Red Bull Salzburg, l'attaquant suscite bien de convoitises, notamment du côté de l'Angleterre. Il faut dire que le Chipolopolo, auteur de 51 buts en 59 matches de Championnat d'Autriche depuis l'été 2019, coche beaucoup de cases : il est jeune (22 ans), polyvalent et perfectible. Mais son contrat s'achève en 2024. Les prétendants à un transfert devront donc lâcher au moins une trentaine de millions d'euros pour le recruter.

Youssef En-Nesiry (Maroc)

Même constat pour le Marocain. Il sort d'un très bel exercice avec le Séville FC, ayant marqué 18 fois en Championnat d'Espagne. En revanche, l'avant-centre de 24 ans a un bail en Andalousie qui court jusqu'en 2025. Quels clubs seront prêts à lâcher une quarantaine de millions d'euros pour attirer l'ex-pensionnaire de Malaga et de Léganes ?

Franck Kessié (Côte d'Ivoire)

Le milieu de terrain âgé de 24 ans, lui, est en position de force pour prolonger avec l'AC Milan ou aller voir ailleurs. En effet, il sera libre à l'été 2022. Auteur d'une nouvelle saison solide, l'Ivoirien pourrait être tenté de partir, après six années en Italie. La perspective de disputer la Ligue des champions le persuadera-t-il de rester chez les Milanais ?

Kalidou Koulibaly (Sénégal)

Chaque année, on l'annonce sur le départ vers un club plus huppé que Naples. Chaque année, le Sénégalais prouve sa fidélité aux Napolitains en restant, lui qui y évolue depuis 2014. Mais à 30 ans et avec un palmarès pas conforme à son talent, le défenseur central pourrait être enfin tenté par un départ. D'autant que le Napoli ne disputera pas la Ligue des champions, la saison prochaine.

Chancel Mbemba (RD Congo)

Celui qui peut aussi bien jouer défenseur central que milieu défensif a un atout non-négligeable, contrairement aux autres joueurs africains de sa trempe : il ne disputera pas la prochaine Coupe d'Afrique des nations, en janvier prochain. La RDC n'étant pas qualifiée, il pourra consacrer toute son énergie au FC Porto. Ou à un autre club. La formation portugaise a en tout cas tout intérêt à le faire prolonger ou à le vendre dès cet été. Car en juin 2022, il sera libre de partir gratuitement.

Wilfred Ndidi (Nigeria)

Le milieu de terrain de 24 ans poursuit, saison après saison, sa montée en puissance. Continuera-t-il son ascension avec Leicester City où il lui reste deux années de contrat ? Sa cote est en tout cas au plus haut et est valorisée à 60 millions d'euros, selon transfermarkt.

Paul Onuachu (Nigeria)

Le géant de 2 mètres 01 a dominé le championnat belge de la tête et des épaules, avec 33 buts en 38 matches. Forcément, ça tombe bien pour Genk puisque le Nigérian y est encore sous contrat jusqu'en 2024. Pour s'attacher les services de cet attaquant de 27 ans, il faudra sans doute mettre au moins 20 millions d'euros.

A La Une: Afrique

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X