Afrique de l'Ouest: Bourse - La BRVM en perte de vitesse au terme de la semaine du 14 au 18 juin 2021

La BRVM a clôturé la semaine du 14 au 18 juin 2021 en perte de vitesse sur une performance de +0,53% du BRVM C à 160,47 points, selon la Revue hebdomadaire des marches éditée par la société de gestion et d'intermédiation (SGI) Impaxis Securities.

<>, analyse la SGI. Depuis le début du mois de février, l'indice BRVM C avait entamé un mouvement haussier initié par la publication de résultats annuels satisfaisants accentué par l'évolution favorable de quelques valeurs suite à l'annonce de dividendes exceptionnels, notamment Nestlé Cote d'Ivoire et Sitab Cote d'Ivoire. << De ce fait, avance Impaxis Securities, les records inscrits par ces titres incitent une partie des investisseurs à prendre leurs bénéfices avant même le détachement effectif du dividende.>>

Durant la semaine sous revue, la majorité des valeurs cotées a subi une correction des cours avec seulement 21 sociétés affichant des évolutions positives contre 32 la semaine précédente. À leur tête, il y a la valeur NEI-CEDA Cote d'Ivoire avec une performance de 36% à 340 FCFA, en raison de la publication de résultats financiers en progression. Selon Impaxis Securities, bien qu'elle n'ait pas distribué de dividende depuis 2001, cette société a réalisé son meilleur résultat net sur les 20 dernières années qui s'affiche à 801 millions contre 588 millions en 2019, soit une hausse de 36,19%.

En deuxième position, SAFCA Cote d'Ivoire affiche une croissance de 31,67% de son cours à 395 FCFA. A contrario, la plus forte contreperformance a été enregistrée par CFAO MOTORS Cote d'Ivoire avec -18,52% à 660 FCFA sous l'effet de la prise de bénéfices sur les plus-values réalisées depuis le début de l'année. Ce titre a retrouvé une dynamique positive depuis le début de l'année après deux années de baisses respectives de 32% et 17,3% en 2019 et 2020. Non loin derrière, se retrouve SERVAIR Abidjan avec une dégradation de 11,86% à 1 040 FCFA.

Le marché a été principalement animé par 5 valeurs qui ont accaparé plus de 58% des échanges en volume). Il s'agit de Ecobank Transnational Incorporated Togo (22,8%), ONATEL Burkina Faso (13,5%), CFAO MOTORS Cote d'Ivoire (10,08%), Société Ivoirienne de Banque (6,12%) et Total Sénégal (5,63%).

Le compartiment obligataire termine la semaine avec une valeur de transaction globale de 2,069 milliards FCFA pour un volume de 209 848 titres transigés. Le titre TPCI 5,90% 2021-2031 a été le titre le plus négocié de la semaine et a concentré 60,22% de la valeur des transactions.

Au terme de la semaine, la capitalisation boursière s'est établie à 6 642,35 milliards FCFA contre 6 675,44 milliards FCFA au vendredi 11 juin.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X